Nous suivre Industrie Techno

Un agent de sulfuration catalytique plus sûr

B. R.

Sujets relatifs :

, ,
- Brenntag Oil & Gas Europe propose un substitut aux agents traditionnels, moins dangereux à l'usage.

Il répond au doux nom de SulfrZol54. Il est en bonne voie pour détrôner le disulfure de diméthyle (DMDS), traditionnellement injecté comme agent d'activation de catalyseurs dans l'industrie du raffinage d'hydrocarbures. Ce produit, développé par The Lubrizol Corporation pour le compte de Brenntag Oil & Gaz, vise à diminuer la dangerosité des catalyseurs lors de leur utilisation.

Cet effort a porté principalement sur le point d'éclair, concept fondamental dans l'industrie pétrolifère. Un liquide dégage toujours une certaine quantité de vapeur dans l'air ambiant. Le point d'éclair est la température à laquelle la proportion de cette vapeur devient suffisamment importante pour que la moindre flamme provoque son inflammation momentanée.

Des mesures de sécurité allégées

L'atout du SulfrZol54 réside justement dans son point d'éclair de 100 °C, soit 84 °C de plus que celui du DMDS. Plus besoin donc de prendre des mesures draconiennes de sécurité pour la fabrication, le conditionnement, le transport ou le stockage, ni de porter des vêtements spéciaux. Mieux : le personnel des raffineries ou des fabricants de catalyseurs peut injecter lui-même le produit à l'aide d'une pompe conventionnelle.

Second avantage du SulfrZol54, il résout le problème de la pestilence du DMDS sans utiliser les additifs qui augmentent considérablement la dangerosité de celui-ci.

Seule ombre au tableau : son taux de soufre est inférieur à celui du DMDS (54 % contre 65 %). Il est donc nécessaire d'augmenter la dose de SulfrZol54 pour obtenir la même quantité de soufre disponible pour le catalyseur.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0889

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

La ligne téléphonique en cuivre monte en débitFace à la fibre optique, la traditionnelle ligne téléphonique en cuivre résiste. En combinant six paires[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
ÉLECTROMÉNAGER

Focus

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Plus d'articles