Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un adhésif inspiré par les abeilles

Benoît Crépin

Sujets relatifs :

,

Un adhésif bioinspiré capable de résister aux variations hygrométriques pourrait bientôt voir le jour grâce à des chercheurs du Georgia Institute of Technology (Georgia Tech). En étudiant les propriétés de la substance adhésive utilisée par les abeilles pour transporter les grains de pollen, les scientifiques ont en effet mis en évidence le rôle crucial joué par un composé lipidique dans le maintien des propriétés adhésives de la substance. Et ce, quelles que soient les conditions hygrométriques.

« Une abeille rencontre non seulement des environnements pluvieux et humides, mais également des milieux venteux et secs. Ses grains de pollen doivent donc contrer ces variations d’humidité tout en restant collés à ses pattes. Pouvoir résister à ce genre de changements d’humidité reste un challenge pour les adhésifs synthétiques », explique J. Carson Meredith, professeur à la Faculté d’ingénierie chimique et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

Les 10ème rencontres de l’électronique imprimée, organisée par l’Association française de[…]

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

Plus d'articles