Nous suivre Industrie Techno

ULIS quadruple ses capacités de production de détecteurs infrarouge

Le spécialiste français porte sa capacité de production de microbolomètres à 200 000 pièces par an. De quoi répondre aux besoins des nouvelles applications de cette technologie.

Le fabricant français  ULIS de détecteurs infrarouges pour des applications industrielles, professionnelles et de sécurité, vient d’accroitre la capacité de production de ses microbolomètres, en la faisant passer de 50 000 à 200 000 unités par an, dans son usine à Veurey-Voroize, près de Grenoble. De quoi répondre à la demande croissante de détecteurs infrarouge à bas coût utilisés par l’industrie pour des applications dans la thermométrie.

Pour ULIS, trois facteurs déterminants expliquent l’engouement du marché : la tendance émergente à ajouter une fonction infrarouge aux caméras de surveillance en visible (environ 25 millions de caméras de surveillance sont actuellement installées dans le monde); la demande gouvernementale pour une amélioration de la sécurité; et les nouvelles règles mises en place pour lutter contre la déperdition d’énergie et pour accélérer la mise aux normes des immeubles. 

Selon ULIS, les professionnels utilisent de plus en plus les imageurs thermiques pour inspecter les équipements industriels et ceux des particuliers. Par exemple, une caméra infrarouge permet aux plombiers de vérifier la température de l’eau dans les conduits de chauffage par le sol, information utilisée ensuite pour ajuster la distribution de la chaleur. Or il y a environ 240 000 entreprises de plomberie en Europe et autant d’utilisateurs potentiels de cette technologie.

Créée en 2002 comme spin-off du CEA-Leti et de Sofradir (spécialiste français des détecteurs infrarouge refroidis), ULIS se présente comme le numéro 3 mondial dans le domaine des détecteurs infrarouge non refroidis, derrière DRS Technologies et FLIR (source : The World Market for Commercial and Dual-Use Infrared Imaging and Infrared Thermometry Equipment Report, Maxtech International Inc. 2008). Elle fait partie des premières sociétés à avoir déployé ses détecteurs infrarouge dans les caméras utilisées pour des contrôles de santé dans les aéroports et autres lieux publics, initialement pour le SRAS et plus récemment pour la grippe A.

Dans le cadre de son extension, ULIS, qui a augmenté ses effectifs de plus de 25 % l’année dernière, a agrandi récemment la surface de ses bâtiments pour pouvoir porter la capacité de production jusqu’à 500 000 unités par an, tous formats confondus. La société a également prévu pour ses clients un nouveau centre de formation destiné aux essais des microbolomètres.


Ridha Loukil 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Smart-city, cyber-sécurité, neuro-morphique… les meilleures innovations de la semaine

Smart-city, cyber-sécurité, neuro-morphique… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Focus

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Plus d'articles