Nous suivre Industrie Techno

UGS devient une division de Siemens Automation & Drives

Industrie et  Technologies
A peine plus de trois mois après l'annonce de l'acquisition d'UGS par Siemens, la nouvelle organisation vient d'être dévoilée aux cadres européens d'UGS en séminaire cette semaine en Espagne. Le changement dans la continuité.


UGS, vient d'annoncer son acquisition définitive par Siemens AG à compter du 04 mai. La nouvelle entité, baptisée UGS PLM Software, devient une division autonome de Siemens Automation & Drives.

Rappelons que Siemens AG avait annoncé le 25 janvier dernier (voir notre lettre de ce jour) son intention d'acquérir UGS pour la somme de 3,5 milliards de dollars. Cette décision devait être entérinée par les autorités américaines et la Commission Européenne. C'est maintenant chose faite, l'acquisition est donc effective.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Siemens a choisi le changement dans la continuité. Ainsi Tony Affuso, précédemment Chairman, President & CEO d'UGS, devient Chairman & CEO d'UGS PLM Software. De même, la société reste basée à Plano au Texas. Par contre, deux managers issus du groupe Siemens viennent épauler Tony Affuso. Il s'agit de Tilo Brandis, qui devient president et de Peter Bichara, qui devient executive vice president & chief financial officer.

Tilo Brandis, qui a géré l'intégration d'UGS dans Siemens A&D, dirigeait la division Electronics Assembly Systems de Siemens depuis 2003. Il a auparavant occupé différents postes de direction dans Siemens Transportation Systems et Siemens Logistics & Assembly Systems. Peter Bichara était quant à lui vice-président en charge des fusions et acquisition pour Siemens A&D. Tous deux ont aussi un passé de consultants.

Notons que la majorité des anciens dirigeants d'UGS reste en place. Ainsi on retrouve John Graham, executive vice president, Global Sales & Services ; Chuck Grindstaff, executive vice president, Products ; Dave Shirk, executive vice president, Global Marketing ; Craig Berry, senior vice president, chief information officer ; Dan Malliet, senior vice president, Human Resources; et Mike Sayen, vice president, Strategy.

Lors de cette annonce Tony Affuso a estimé : « Notre acquisition par un groupe aussi respectable et performant que Siemens va nous aider à renforcer notre leadership technologique dans le domaine du PLM. Elle marque aussi une étape importante pour le marché du PLM. Tous les clients dans les industries manufacturières et de process vont maintenant pouvoir bénéficier d'une intégration forte entre le monde physique des outils et des technologies d'automatisation de la production de Siemens, et le monde virtuel qu'ils peuvent créer à l'aide de nos outils ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.siemens.com/ugs & http://www.siemens.com/automation

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles