Nous suivre Industrie Techno

Tupperware choisit le plastique de sa nouvelle cafetière

Industrie et Technologies
Le fabricant américain d’ustensiles de cuisine a opté pour l’élastomère thermoploastique Arnitel de DSM pour la poignée et le joint élastique de cet appareil.

Tupperware, le célèbre fabricant d’ustensiles de cuisine, vient de lancer sa nouvelle cafetière dénommée… «Cafetière» ! Pour la poignée de cet ustensile et son joint élastique, le fabricant a opté pour l’élastomère thermoplastique (TPE) Arnitel de la société DSM Engineering Plastics.

Le fabricant américain a retenu ce polymère car, conformément au cahier des charges de l’application, il confère à la poignée une bonne souplesse au toucher. En ce qui concerne le joint élastique interne, le choix a été dicté par la conjugaison de flexibilité et de rigidité de matériau qui autorise un assemblage à température ambiante et une tenue en service autour de 90 °C.

Autre atouts du polymère relevés par Tupperware : ce grade homologué alimentaire présente de très bonnes caractéristiques d’adhésion pour le moulage par injection bimatière sur le pot en polycarbonate thermo-isolant. Le surmoulage de parois de faible épaisseur ainsi que l’injection sur de longs parcours d’écoulement sont en outre facilités par la faible viscosité de l’Arnitel et son très bon comportement d’écoulement.

Enfin, l’utilisateur appréciera non seulement la douceur au toucher, mais aussi la résistance de la cafetière à l’usage. Le TPE Arnitel retenu présente en effet une grande résistance à l’usure et à la rayure ainsi qu’une bonne compatibilité au lavage en lave-vaisselle.

Michel Le Toullec

Sites des entreprises citées
- http://order.tupperware.com/coe/app/home
- www.dsmep.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation pour optimiser le recyclage par séparation magnétique des plastiques

Fil d'Intelligence Technologique

La simulation pour optimiser le recyclage par séparation magnétique des plastiques

Une équipe de chercheurs de l’université de technologie d’Eindhoven (Pays-Bas), a mis au point un outil pour mieux[…]

Pollution marine : la nocivité des micro- et nanoplastiques sous le microscope du CNRS

Pollution marine : la nocivité des micro- et nanoplastiques sous le microscope du CNRS

Plastiques : L’Opecst juge les technologies de recyclage actuelles insuffisantes pour lutter contre la pollution

Plastiques : L’Opecst juge les technologies de recyclage actuelles insuffisantes pour lutter contre la pollution

Un plastique auto-cicatrisant sous l’effet de la lumière

Fil d'Intelligence Technologique

Un plastique auto-cicatrisant sous l’effet de la lumière

Plus d'articles