Nous suivre Industrie Techno

Trophées INPI de l’Innovation, le palmarès 2009

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Trophées INPI de l’Innovation, le palmarès 2009

L’innovation levier de croissance

© DR

Ces Trophées distinguent des PME-PMI pour leur politique en matière d’innovation et de propriété industrielle, ainsi que des organismes de recherche et des laboratoires pour leur capacité à valoriser leur R&D grâce à la propriété industrielle.

Toutes les analyses le montrent, les PME qui inscrivent la propriété industrielle dans leur stratégie de développement ont de meilleures performances économiques que les autres. C’est cette dimension que l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) distingue à travers ses Trophées INPI de l’innovation en récompensant des PME et des centres de recherche qui ont gagné à innover.

Cette manifestation se déroule en deux temps : tout d’abord dans les régions, puis au niveau national. Au niveau régional, l’INPI sélectionne les lauréats régionaux en impliquant son réseau de partenaires : Régions ; CRCI ; Drire ; DDRT ; OSEO… Ce travail conjoint, mené par les acteurs du développement économique, conduit à une excellente qualité des entreprises et laboratoires sélectionnés. La proximité avec les PME et le milieu de la recherche est essentielle pour la crédibilité de la manifestation. La seconde étape nationale permet de tirer la quintessence des résultats régionaux.

L’innovation levier de croissance

L’analyse économique des performances de l’ensemble des lauréats régionaux montre que l’innovation est un véritable levier de croissance.

Ainsi les 43 PME lauréates ont :
 

  • multiplié par deux leur chiffre d’affaires entre 2005 et 2008 ;
  • investi 10 % de leur chiffre d'affaires en R&D en 2008 ;
  • déposé au moins 5 demandes de brevets à l’INPI depuis 2005 ;
  • créé près de 600 emplois depuis 2005.


De même, les 15 laboratoires de recherche primés sont à l’origine de la création de 10 entreprises ayant créé près de 80 emplois depuis 2005.

Le palmarès 2009

L’édition 2009 des Trophées INPI de l’innovation a permis de distinguer quatre lauréats nationaux sélectionnés parmi la soixantaine de lauréats régionaux :
 

  • trois PME, dont une ayant mis en place une stratégie propriété industrielle à la suite d’un pré-diagnostic de l’INPI (catégorie Eveil à la propriété industrielle) ;
  • un centre de recherche.


Voici le palmarès 2009 :

Catégorie ‘‘PME’’ :

Cellectis, PME basée à Romainville (93), est devenu en 10 ans l’un des leaders mondiaux de l’ingénierie des génomes. C’est l’exemple même d’une start-up qui a réussi à se développer.
Cellectis mène une politique active de propriété industrielle : elle détient 172 brevets. Les ¾ de l’effectif total, soit 50 personnes, sont affectés aux activités de R&D. Son effectif a doublé entre 2005 et 2008. La part de son chiffre d’affaires à l’export est de 85 %.

Malongo, PME basée à Carros (06), propose des cafés haut de gamme de variétés diverses et dans des conditionnements adaptés. Le développement de l’entreprise repose sur trois piliers : la qualité ; le développement durable et l’innovation.
En termes de propriété industrielle, Malongo dispose d’un portefeuille de 247 brevets, 253 marques et 81 modèles. Depuis 2005, son chiffre d’affaires a augmenté de 21 %, ses effectifs de 36 %.


Catégorie ‘‘Eveil à la propriété industrielle’’ :

Sainte Marie Constructions Isothermes, PME basée à Astaffort (47), fabrique des carrosseries isothermes notamment pour les véhicules frigorifiques et l'exploration pétrolière.
Depuis son pré-diagnostic propriété industrielle, réalisé par l’INPI en 2006, la société a déposé trois brevets majeurs protégeant une innovation pour chacun de ses trois principaux marchés cibles. Son chiffre d’affaires, dont 40 % se fait à l’export, a augmenté de 35 % entre 2005 et 2008.


Catégorie ‘‘Centre de recherche’’ :

IRCCyN, Institut de Recherches en Communications et Cybernétique de Nantes (44) est une unité mixte de recherche entre le CNRS, l’Université de Nantes, l’Ecole Centrale de Nantes, et l’Ecole des Mines de Nantes. Il a développé une forte stratégie de coopération avec le secteur industriel.
Les résultats issus des projets collaboratifs de R&D sont valorisés à travers le dépôt de brevets et exploités dans des secteurs industriels de pointe. Il est à l’origine de la création de six entreprises.


Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.inpi.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles