Nous suivre Industrie Techno

Prix des ingénieurs de l'Année

Trophée de l'ingénieur pour la recherche : le premier satellite étudiant français

Trophée de l'ingénieur pour la recherche : le premier satellite étudiant français

Adrien Bressy

Adrien Bressy a reçu le Trophée de l'ingénieur pour la recherche lors de la quatorzième édition de nos trophées des ingénieurs du futur, dont le palmarès a été dévoilé le 5 décembre lors d'une soirée exceptionnelle à Paris. 

 

Le 17 mai 2017, à 3 heures du matin, Adrien Bressy, élève de Polytechnique, suit sur son ordinateur, en direct de la Station spatiale internationale, la mise en orbite du X-CubeSat. Le nanosatellite a été conçu, assemblé, et programmé par 57 étudiants de l’école pendant six ans. « Ça a duré trois secondes, suffisantes pour que l’émotion soit forte. » En 2012, l’association d’élèves AstronautiX – qu’il préside cette année – a été choisie, avec 49 autres équipes étudiantes dans le monde, pour réaliser un nanosatellite. Un laboratoire belge souhaite lancer une constellation pour analyser la thermosphère, couche atmosphérique basse peu étudiée par les satellites industriels. Dans le cadre de leur projet scientifique obligatoire de deuxième année, les élèves ont conçu l’architecture du  satellite, constitué de deux cubes de 10 centimètres d’arête, réalisé les cartes électroniques, choisi les composants de la structure, programmé l’ordinateur de bord… AstronautiX a bénéficié de l’appui de Polytechnique (un ingénieur et plusieurs membres de ses laboratoires) et du Centre national d’études spatiales, deux structures qui ont assuré l’essentiel du financement du projet (250 000 euros). Les élèves ont dû suivre des formations spécifiques à l’aérospatiale et transmettre les compétences aux promotions suivantes. Forte de ses succès, l’association refuse des candidats. Ses 75 étudiants (15 % de la promotion) portent actuellement 12 projets, dont un nouveau nanosatellite. Adrien Bressy, à qui Polytechnique « a donné l’opportunité de renouer avec une passion d’adolescence pour l’espace », peaufine sa candidature aux masters d’aérospatiale des universités américaines et envisage de poursuivre ses études en doctorat. Le XCubeSat, premier satellite étudiant français opérationnel, enverra ses données pendant quelques mois encore, avant de se désintégrer dans l’atmosphère.

Cécile Maillard

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Airbus et Thales voyageront vers la Lune en 2024 à bord de la troisième capsule Orion

Airbus et Thales voyageront vers la Lune en 2024 à bord de la troisième capsule Orion

L'Agence spatiale européenne a annoncé le 26 mai avoir signé un contrat avec Airbus Defence and Space (ADS) portant sur la[…]

29/05/2020 | ThalesNasa
Avec deux astronautes à son bord, la capsule Crew Dragon de SpaceX s’amarre à l’ISS

Avec deux astronautes à son bord, la capsule Crew Dragon de SpaceX s’amarre à l’ISS

Le microlanceur de Virgin Orbit ne va pas au bout de son premier vol orbital

Le microlanceur de Virgin Orbit ne va pas au bout de son premier vol orbital

« Un vol habité et sûr vers la Lune en 2024 est un vrai défi », selon Walter Cugno (Thales Alenia Space)

« Un vol habité et sûr vers la Lune en 2024 est un vrai défi », selon Walter Cugno (Thales Alenia Space)

Plus d'articles