Nous suivre Industrie Techno

Editorial

Trois pistes pour faire le plein d’énergie

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Trois pistes pour faire le plein d’énergie

© T. Gogny/IT

Sur le marché des batteries, l’explosion profite à Bolloré. Au sens figuré: l’essor spectaculaire de la demande, liée notamment à l’électrification du transport, a confirmé une intuition qui a conduit le groupe français, il y a presque quinze ans, à s’intéresser au stockaged’énergie. Les Bluecar d’Autolib qui sillonnent la capitale en sont un symbole fort. Au sens propre: après l’embrasement de batteries lithium-ion de plusieurs ordinateurs portables, en 2006, l’industriel breton a eubeau jeu de clamer qu’il misait sur une technologie peu susceptible de surchauffe. Cet avantage suffira-t-il à faire la différence? Indépendamment de cette question, que l’avenir se chargera de trancher, trois points de la stratégie du groupe méritent que l’on s’y arrête.

1- Oser un choix technologique hétérodoxe. Seul industriel à opter pour le lithium-métal polymère, face aux lithium-ion omniprésentes, Bolloré prend le risque d’être exclu d’un marché qui se développerait sans lui. Mais si la technologie qu’il est le seul à proposer s’imposait, les bénéfices seraient à la hauteur de ce pari.

2- Se donner le temps de l’innovation. Le rythme de la recherche n’étant pas celui du marché, le groupe a soutenu son projet, jugé prometteur, en profitant de la rentabilité de ses autres activités et de la liberté que donne à ses dirigeants sa structure familiale. Une décision risquée qui pourrait s’avérer payante… à long terme.

3- Se réinventer sans se renier. Qui se souvient que le B d’OCB signifiait Bolloré? L’histoire de la Bluecar est d’abord celle d’une diversification, de la fabrication de papier à celle de films ultrafins enpolypropylène, puis à l’utilisation de ces films dans la fabrication de batteries. Entre un savoir-faire traditionnel et une innovation de rupture, il n’y a parfois qu’une feuille de papier à cigarette.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

BOÎTES À IDÉES

Editorial

BOÎTES À IDÉES

Etre une start-up nation, c'est bien. Cultiver ses jeunes pousses, les aider à grandir, leur éviter le déracinement en[…]

Nouvelles technologies : en finir avec la logique des "mauvais élèves"

Editorial

Nouvelles technologies : en finir avec la logique des "mauvais élèves"

Bouillon de culture

Point de vue

Bouillon de culture

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Plus d'articles