Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Transpolis, la mobilité urbaine de demain a son laboratoire

Transpolis, la mobilité urbaine de demain a son laboratoire

À Saint-Maurice-de-Rémens (Ain), un ancien site militaire a été reconverti en ville laboratoire pour tester, grandeur nature, les nouvelles technologies de transport et d’infrastructures.

Au milieu des terres agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, une voie cabossée mène à une ancienne base militaire tapie entre la rivière d’Ain et l’A42. Le bruit lointain des voitures se mêle aux chants des oiseaux. À Saint-Maurice-de-Rémens, une zone rurale à 50 km de Lyon, se dresse une quarantaine de hangars à l’allure défraîchie où l’armée entreposait ses munitions. Depuis 2018, le site a été réaménagé avec des rues toutes neuves, équipées de lampadaires et de feux tricolores communicants. Des véhicules sans conducteur les parcourent en évitant des mannequins automatisés jouant le rôle de cyclistes et de piétons. Un réseau de 320 km de fibre optique a été déployé. Bienvenue à Transpolis, ville laboratoire de la mobilité urbaine. Ici sont éprouvées les nouvelles technologies de transport, à la croisée de l’électrification, de la connectivité et de l’automatisation. Et tout particulièrement les interactions des véhicules avec l’infrastructure routière.

Fondée en 2011, la société Transpolis est composée de 14 actionnaires dont les activités vont des transports aux télécoms, en passant par l’assurance, les infrastructures et le monde académique : Adetel, Aixam, Colas, Eve System, Renault Trucks, Vibratec, Sequanta, Vicat, Berthelet, la Banque des territoires, le Syndicat des équipementiers de la route, l’Institut français des sciences des technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), Groupama, la Fédération française de carrosserie. La société collabore aussi avec des entreprises technologiques, telles que Lacroix (feux tricolores), Selux (éclairage public) et Objenious (IoT). Ensemble, elles ont créé un environnement pour expérimenter toutes les briques de la mobilité de demain : infrastructures, énergie, communication, données… Issu d’un partenariat public-privé, le projet implique les différents échelons territoriaux, de la communauté de communes à l’État, en passant par la Métropole de Lyon, le département de l’Ain et la région Auvergne-Rhône-Alpes, et représente un investissement de 20 millions d’euros.

80 hectares à disposition

En cette fraîche journée d’octobre, une Ford Focus automatisée nous accueille sur place. La berline a été reconfigurée pour s’orienter seule. Sans intervention du conducteur, mais avec un « robot-volant », un « robot-frein » et un « robot-accélérateur » guidés par un accéléromètre, un gyromètre, un système de positionnement par GPS… Ce véhicule-test est utilisé par la trentaine d’ingénieurs et de techniciens de Transpolis. Une navette autonome fait aussi son apparition. Elle a été achetée par l’Ifsttar au constructeur Navya pour mener des projets de recherche. Cette ville laboratoire est une plate-forme d’innovation mutualisée. Lidars, caméras, capteurs divers… Quand un industriel veut expérimenter sa technologie, le site lui permet de reconstituer un écosystème complet grandeur nature, pour le pilotage automatique d’un véhicule – bus, voitures, camions –, ou pour la communication avec le matériel urbain. Les tests reproduisent des scénarios les plus proches possible des conditions réelles : le freinage d’urgence d’un camion à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1026-1027

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Kallista Energy va déployer 80 stations de recharge électrique à forte puissance sur les autoroutes de France d’ici 2024

Kallista Energy va déployer 80 stations de recharge électrique à forte puissance sur les autoroutes de France d’ici 2024

Le producteur d’énergie Kallista Energy a annoncé le 2 juillet le déploiement de 80 stations de recharge pour[…]

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Alstom va tester des trains autonomes pour le transport régional en Allemagne

Alstom va tester des trains autonomes pour le transport régional en Allemagne

Cybersécurité : Cisco découvre une faille qui permet de contrôler à distance une voiture connectée

Cybersécurité : Cisco découvre une faille qui permet de contrôler à distance une voiture connectée

Plus d'articles