Nous suivre Industrie Techno

Transmission optique à 100 Gbit/s sur une seule longueur d'onde

Industrie et  Technologies
Lors d'une démonstration avec Caltech, l'équipementier télécoms américain Ciena a réussi cette performance, qui décuple les débits des liaisons optiques actuellement en service.


Lors de la conférence SuperComputing 2008 sur les supercalculateurs, qui a eu lieu à la fin du mois de novembre, à Austin aux Etats-Unis, le spécialiste des réseaux Ciena a fait la démonstration d'une transmission optique à 100 Gbit/s sur une seule longueur d'onde, ce qui représente, selon la société, une étape fondamentale dans l'évolution des réseaux optiques. Ce résultat a été obtenu en collaboration avec Caltech (California Institute of Technology), une institution de recherche fortement engagée dans le développement de méthodes de calcul distribuées à haute performance.

Les réseaux optiques actuellement en service se limitent à 10 Gbit/s par longueur d'onde. Mais des équipementiers télécoms comme Nortel ou Motorola proposent déjà une évolution à 40 Gbit/s. Alors que d'autres comme Alcatel-Lucent suggèrent d'attendre, afin de passer directement à 100 Gbit/s.

Une seule longueur d'onde

Contrairement aux démonstrations précédentes à 100 Gbit/s, qui associaient deux signaux optiques à 40 Gbit/s ou dix signaux optiques à 10 Gbit/s multiplexés, la démonstration réalisée par Ciena et Caltech offre la première véritable transmission sur une seule longueur d'onde d'un flux de données de 100 Gbit/s sur 80 km de fibre optique. Le débit réel atteint 112 Gbit/s. Il est obtenu en utilisant un procédé de correction d'erreur de transfert optimisé. Plus d'un Pétaoctets (un million de Gigaoctets) de données a été ainsi transféré sur une période de 12 heures, soit l'équivalent d'environ 125 000 DVD entiers.

Une liaison optique ultrarapide transocéanique de ce type permettra, par exemple, aux chercheurs du CERN et de Caltech de partager instantanément des données essentielles sur leurs travaux autour du LHC (Large Hadron Collider). Utilisée comme dorsale de communication sur Internet, elle serait aussi utile pour accélérer le trafic sur le Net.

De plus, ce résultat ne tient pas compte des possibilités du multiplexage, qui consiste à répartir la transmission des données sur une multitudes d'ondes lumineuses dans la même fibre. Alcatel-Lucent travaille ainsi sur le multiplexage de 100 longueurs d'onde, de quoi assurer au total un débit de 10 Tbit/s sur une seule fibre. Impressionnant !

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.ciena.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles