Nous suivre Industrie Techno

Transmission de données - La fibre optique embarque à bord des avions.

Philippe Beaufils
Daimler-Chrysler vient de tester avec succès un système de transmission de données par fibre et connecteurs optiques.

Un système de transmission à base de fibres optiques en matière plastique mis au point par Daimler-Chrysler vient d'être testé avec succès sur un avion de combat Tornado.

Ce système développé par les ingénieurs du centre de recherche d'Ulm, en Allemagne est constitué d'une nappe de fibres optiques en matière plastique et d'un fond de panier optique.

L'avantage des nappes réside dans leur légèreté, leur insensibilité aux interférences electromagnétiques, et leur facilité d'installation sur des surfaces en verre, en plexiglas ou en aluminium. Le fond de panier optique relie les fibres optiques aux organes de calculs, aux capteurs et autres organes de commandes, par exemple.

Ce type de connexion, estime Daimler-Chrysler est jugé plus fiable et plus performant qu'une liaison en fibre optique classique qui nécessite en effet aux deux extrémités des prises très sensibles et hautement précises. 

Succintement, le principe de connexion optique est le suivant : le faisceau conduit par une fibre optique passe au travers d'un jeu de lentilles qui en agrandir le diamètre. Il entre alors au sein du guide d'onde avec une grande certitude, pour en ressortir par un nouveau jeu de lentilles. Voir illustration et explications, en anglais, dans cet excellent article de la revue IEEE.

Selon le communiqué rapporté par l'Adit, des débits de transmission d'informations 40 gigabits/seconde paraissent possibles 

Ce procèdé devrait trouver de nombreuses applications en aéronautique, en automobile évidemment (BMW et Mercedes comptent relier les éléments multimédia avec ce type de transmission), voire dans les ordinateurs.
Philippe Beaufils

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

L’aéro face à l’urgence climatique

L’aéro face à l’urgence climatique

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Plus d'articles