Nous suivre Industrie Techno

Transformer sa bière en biocarburant

Clément Cygler
Transformer sa bière en biocarburant

Les résidus de bières et de sodas provenant de la brasserie Milco Industries à Grand Falls permettrait de produire jusqu'à 2 000 m3 d'éthanol.

© DR

Pour recycler les excédents de bières et de boissons gazeuses, une unité pilote de production d’éthanol a été mise en place dans le comté de Victoria au Canada.

Trop alcoolisé pour finir votre pinte de bière, ne vous en faites pas l’Université du Nouveau Brunswick a trouvé la solution. Le département technologique en recherche appliquée sur la bioénergie et les bioproduits teste actuellement à Grand Falls (Canada) une unité pilote capable de transformer les résidus de bière et de soda en éthanol.

L’objectif de ce projet original est de recycler les excédents de ces boissons, provenant de la brasserie partenaire Milco Industries, pour obtenir un biocarburant. Outre cette valorisation énergétique, le recyclage de ces liquides évite également à l’industriel la prise en charge de ces excédents qui peut s’avérer fort coûteuse. Milco Industries dépense ainsi entre 70 000 et 150 000 euros par an pour l’envoi de ses résidus dans une décharge spécifique.

Pour évaluer l’efficacité du processus et les coûts de production, cette usine pilote qui coûte plus de 350 000 euros sera présente sur le site pendant environ 6 à 8 mois. Avec le reste de boissons gazeuses et bières laissé par les consommateurs, ce dispositif industriel pourrait produire, selon les prévisions, jusqu’à 2 000 m³ d’éthanol par année. Soit un volume suffisant pour assurer la rentabilité du projet.

Dans ce cas, Milco Industries prévoit la création d’un site de plus grande envergure ce qui leur assurerait une économie sur l’enfouissement des déchets, ainsi que des bénéfices sur la revente de l’éthanol produit. 

Clément Cygler

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers 6, 10 et 20% d'hydrogène dans le gaz : les opérateurs gaziers donnent le tempo

Vers 6, 10 et 20% d'hydrogène dans le gaz : les opérateurs gaziers donnent le tempo

Les opérateurs d’infrastructures gazières français ont présenté le 15 novembre un rapport sur les conditions[…]

Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher

Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles