Nous suivre Industrie Techno

Traitements de surface : l’innovation passe par les procédés

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Paris, 4 et 5 décembre. Organisé par l’AFTPVA, ce forum de la connaissance a fait le point sur l’innovation dans les traitements de surface et les revêtements pour l’industrie.

L’Association française des techniciens des peintures, vernis, encres d’imprimerie, colles et adhésifs (AFTPVA) vient d’organiser un forum de la connaissance consacré aux traitements de surfaces et revêtements pour l’industrie. L’occasion de faire le point sur les innovations récentes ou en cours de développement des procédés permettant d’améliorer les surfaces métalliques, plastiques ou en bois.

Bruno Bertrand de la société belge Chemetall y présentait un procédé sans chrome pour le traitement de l’acier, de l’acier galvanisé et de l’aluminium basé sur l’auto-assemblage de molécules. Le procédé exploite les propriétés d’une molécule bifonctionnelle à base d’acide phosphonique. L’un des groupements fonctionnels réagit avec le substrat métallique, l’autre avec le revêtement à venir. Dans le cas du traitement de l’aluminium, la température du bain est de seulement 50°C et la durée de réaction est de l’ordre de la seconde. On obtient un film incolore qui peut ne pas être rincé. Autre atout : ce procédé ne fait pas intervenir de fluorures ni d’agents accélérateurs.

Chez Arcelor, Patrick Choquet mettait l’accent sur les procédés PVD (déposition physique en phase vapeur) pour le traitement de produits plats sidérurgiques. En particulier sur l’élaboration de revêtements de zinc allié (au nickel, au cobalt, à l’aluminium, au chrome, au magnésium, au titane). Des essais de corrosion au brouillard salin montrent que des revêtements de ce type améliorent la durée de protection d’un acier d’un facteur 2 jusqu’à 5 par rapport à un acier traité par électroplacage de zinc.

Kevin Mallet de DuPont Powder Coatings présentait ses technologies de poudres thermodurcissables pour le traitement de surfaces métalliques. Cette société nouvellement appelée Alesta propose notamment le procédé Ray-Tec NIR de polymérisation ultra rapide grâce à un rayonnement proche infra-rouge. Cette technique assure une réticulation en 5 à 6 secondes à une température atteignant 280 °C ; mais la rapidité du procédé est telle que cette température n’entraîne qu’un stress thermique minimum pour le support. Le procédé Ray-Tec UV permet quant à lui une réticulation en quelques minutes vers 110-120 °C. Ce procédé est par exemple adapté au traitement d’ensembles composites métal+caoutchouc.

Chez Henkel, Thomas Molz rappelait les conditions à respecter pour obtenir un bon nettoyage aqueux des surfaces métalliques et plastiques. Les formulations utilisées contiennent des agents complexants, des surfactants et des additifs du type agent de protection anti-corrosion. Les solutions très alcalines (pH entre 10,5 à 13) sont préconisées pour le traitement de très haute exigence de l’acier. Les formulations neutres sont prévues pour le pré-nettoyage et la prévention de la corrosion de l’acier et du zinc. Les préparations acides (pH 3,5 à 5,5) conviennent à la phosphatation de l’acier et du zinc et au nettoyage de l’aluminium. Pour le nettoyage aqueux des plastiques, tout dépend du type d’agent de démoulage qu’on souhaite éliminer. Pour une cire, un nettoyage alcalin est à prévoir; pour un savon métallique, procéder à un nettoyage acide; pour une huile de silicone, un traitement hautement alcalin ou un dégraissage aux solvants sont nécessaires.

Brigitte Mutel, à l’Université des sciences et technologies de Lille, développait les technologies de traitement de surface des plastiques par plasma froids différés basse pression. «Après un traitement par plasma froid en post-décharge lointaine, la capacité d’adhésion des surfaces de polymères augmente grâce à l’incorporation de fonctions polaires oxygénées ou azotées. Par ailleurs, l’aptitude d’un plasma froid d’azote à décomposer, polymériser et réagir avec un composé chimique volatil ouvre plusieurs perspectives d’applications sur des plastiques. Notamment le dépôt de films métalliques conducteurs, la synthèse de films de nitrure combinant dureté et élasticité ou l’élaboration de films de type polysiloxane à propriétés barrières». 

Laurence Podgorski du CTBA (Centre technique du bois et de l’ameublement) travaille sur la protection du bois par la modification de ses propriétés de surface. «L’objectif est de transposer la technologie plasma, maîtrisée dans l’industrie textile, au secteur du bois». L’une des applications visées est la réduction de la mouillabilité du bois afin de lui conférer des propriétés hydrophobes. Le traitement est basé sur un plasma de monomères fluorés ou de silicone. Au final, on obtient un film invisible (un atout pour une utilisation industrielle) qui assure une bonne protection contre l’eau selon des tests de vieillissement climatiques dépassant 12 semaines.  

Enfin, Michel Tielemans de la société belge Surface Specialties UCB proposait de nouvelles formulations aqueuses de polyuréthanne réticulable sous ultra violets pour le traitement de surface de bois et de polymères. Ces compositions à base de di-isocyanate tétraméthylxylylène se caractérisent par la versatilité de leur chimie qui donne accès à des polyuréthannes très souples ou très durs et à surface hydrophile ou hydrophobe. Ces polyuréthannes adhérent très bien sur le verre et le métal, mais aussi sur des plastiques comme le polyéthylène, le polypropylène, le PVC, le polycarbonate ou l’ABS.

Michel Le Toullec

Sites des organismes et entreprises cités
-Association française des techniciens des peintures, vernis, encres d’imprimerie, colles et adhésifs (AFTPVA) : www.aftpva.org
-Chemetall : www.chemetall.be
-Arcelor : www.arcelor.com
-DuPont Powder Coatings : www.dupontpowder.com/
-Henkel KGa: www.henkel.com
-Université des sciences et technologies de Lille: www.univ-lille1.fr
-CTBA : www.ctba.fr
-Surface Specialties UCB : www.films.ucb-group.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles