Nous suivre Industrie Techno

Traitement complet du lisier de porc

Rédaction Industries et Techniques
Le procédé Smelox déazote, désodorise et aseptise le lisier de porc

Réduire les nuisances générées par l'élevage intensif de porcs, tel était l'objectif du partenariat entre Armor Industrie et l'Institut Français du Pétrole (IFP). Pour traiter les lisiers de porcs, l'IFP a adapté les techniques utilisées dans l'industrie du pétrole pour l'adoucissement des essences, kérosènes et gazoles. 

Au départ, le but était d'éliminer les odeurs nauséabondes. Ainsi, sous l'action de l'oxygène de l'air, du catalyseur et des additifs chimiques additionnés au lisier à traiter, les composés organiques volatils à base de soufre, principaux responsables des odeurs, sont transformés en composés plus lourds, moins volatils. 

Puis, la demande des éleveurs a évolué vers une réduction significative de la teneur en azote ammoniacale des épandages de lisiers. Pour ce faire, un procédé de combustion catalytique a été combiné pour transformer les composés azotés en azote. 

Le prototype de Pleyben (29), évalué par le Cemagref, est capable d'abattre jusqu'à 95 % de l'azote ammoniacale, d'éliminer les bactéries pathogènes et de rejeter un gaz totalement épuré en ammoniac, méthane, oxydes d'azote et oxydes de soufre. 

Au final, le lisier traité peut rester stocké plusieurs mois sans générer de gêne olfactive et les surfaces ainsi que les périodes d'épandage se trouvent largement augmentées. Quelques installations fixes ou mobiles sont déjà en fonctionnement mais la société en charge de la commercialisation, APV Compost, attendait la validation du procédé par l'Agence de l'Eau qui vient à peine d'être obtenue. La voie à l'industrialisation et à la commercialisation est donc ouverte.
Stéphanie Cohen

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

Benchmark Minerals alerte sur une pénurie prochaine du graphite, matériau indispensable des anodes des batteries lithium-ion. Le 6[…]

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Plus d'articles