Nous suivre Industrie Techno

Train à hydrogène, éolienne de 12 MW, design génératif… les meilleures innovations de la semaine

Train à hydrogène, éolienne de 12 MW, design génératif… les meilleures innovations de la semaine

© Alstom/Design & Styling

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre décryptage des futurs trains à hydrogène français qui seront fournis par Alstom. L’article sur le développement de l’éolienne Haliade-X de 12 MW par General Electric vous a également intéressés. Enfin, l’alliance entre Airbus et Autodesk afin de concevoir une nouvelle usine d’assemblage pour l’A320 à Hambourg à l’aide du design génératif vous a visiblement intrigués.

Alstom dévoile les futurs trains à hydrogène français

Les Régiolis hydrogène développés spécifiquement pour le réseau français seront différents de leurs homologues allemands iLint qui circulent depuis septembre 2018. Bi-modes, plus puissants et rapides, embarquant moins d'hydrogène mais plus de batteries... Revue de détail avec Yannick Legay, directeur technico-commercial et monsieur Hydrogène du constructeur ferroviaire.

L’éolienne de 12 MW de General Electric sur la bonne voie

Alors que le premier prototype de l’Haliade-X 12 MW a produit ses premiers kWh à Rotterdam, General Electric (GE) Renewable Energy annonce le 12 novembre qu’une deuxième nacelle est arrivée au Royaume-Uni pour une campagne de tests. Deux pales entament également des tests de fatigue en Angleterre et aux Etats-Unis.

Autodesk aide Airbus à concevoir une usine à Hambourg

Lors de son université qui s’est déroulée à Las Vegas entre le 19 et le 21 novembre, Autodesk a annoncé un partenariat avec Airbus. L'avionneur français a fait appel à l'éditeur de logiciels de simulation pour l'aider à optimiser la conception d'une future usine d'assemblage de nacelles d'A320, à Hambourg, grâce à ses logiciels de design génératif. Celle-ci devrait voir le jour l'année prochaine.

Vers 6, 10 et 20% d'hydrogène dans le réseau de gaz

Les opérateurs d’infrastructures gazières français ont présenté le 15 novembre un rapport sur les conditions techniques et économiques d’intégration de l’hydrogène dans les réseaux existants de gaz naturel. Un taux de 6% est envisagé à court terme, 10% en 2030 et jusqu’à 20% au-delà. L'injection d'un pourcentage plus élevé impliquerait selon eux des coûts trop importants.

Zoom sur le slicing, avantage de la 5G selon Nokia

Le découpage en tranche du réseau - ou slicing - est l’un des bénéfices avancés de la 5G pour l’industrie. Il permet, à partir d’un même cœur de réseau 5G, de dédier une qualité de service différente pour plusieurs applications distinctes, allouant à l’une plus de débit et à l’autre une latence plus faible, par exemple. Nokia en a fait l’expérience avec un démonstrateur industriel fourni par Festo lors de son troisième 5G Smart Campus, le 14 novembre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Alstom a annoncé, le 8 avril, avoir reçu la commande de 12 trains régionaux électrique-hydrogène de la part de SNCF[…]

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Plus d'articles