Nous suivre Industrie Techno

Toyota lance sa Mirai au Japon

Toyota lance sa Mirai au Japon

La Mirai est dotée d'une pile à combustible qui lui permet de rouler 650 km en un plein.

© 313269208_1_kyodowc1/NEWSCOM/SIPA

Le géant japonais a officiellement lancé lundi 15 décembre au Japon la "Mirai",  dotée d’une pile à combustible. Le succès est déjà au rendez-vous pour la voiture roulant à l'hydrogène. Le gouvernement japonais accompagne le mouvement en facilitant l'installation de stations à hydrogène.

Mirai, la première voiture roulant à l’hydrogène produite industriellement vient d’être officiellement lancée au Japon ce lundi par Toyota. Le véhicule qui coûte près de 50 000 euros TTC peut rouler près de 650 km avec un seul plein, réalisé en trois minutes. Le groupe a également indiqué que le nombre de commandes dépassait le chiffre de 400, soit l'objectif de ventes qu'il s'était fixé d'ici à fin 2015. Face à ce bon départ, Toyota songe à tripler la cadence de production actuellement de 700 véhicules par an. La Mirai devrait être ensuite commercialisée aux Etats-Unis  en septembre 2015, puis en Europe.

Le gouvernement japonais proactif sur l'installation des stations hydrogène

Pour pouvoir lancer son véhicule au Japon, Toyota s’appuie sur la volonté du gouvernement japonais d’accompagner le mouvement. Celui-ci a prévu de faciliter l'installation de stations de distribution d'hydrogène en assouplissant la règlementation et en apportant des aides. D’autant que Toyota devrait être rapidement rejoint sur ce marché par Honda, qui prévoit de commercialiser des voitures à hydrogène en 2016. L’objectif est d’atteindre 100 bornes d’ici à mars 2016, contre une quarantaine aujourd’hui, tout en divisant leur prix par deux d’ici 2020. Chaque station coûterait aujourd’hui entre 2,7 et 3,4 millions d’euros. Pour faciliter la distribution d’hydrogène, le gouvernement étudie aussi la possibilité d’utiliser un taux de compression plus élevé et depasser la capacité de stockage actuelle d'une station à sept pleins.

Fujitsu lance un service de localisation des stations

Parallèlement, Fujitsu a également annoncé le lancement d’un service permettant aux automobilistes de consulter en temps réel la localisation et les heures d’ouverture des stations à hydrogène. La pile à combustible fonctionne sur le principe de l’électrolyse inversée : de l’électricité est générée par ionisation des atomes d’hydrogène puis combinaison de ceux-ci avec des atomes d’oxygène fournis par l’air environnant pour former de l’eau.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

L'IFP Energies Nouvelles et Bpifrance ont annoncé, mardi 19 octobre, démarrer un partenariat pour soutenir les innovations de[…]

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Plus d'articles