Nous suivre Industrie Techno

TOUTE LA LUMIÈRE SUR LA LAMPE FLUOCOMPACTE

Sujets relatifs :

Adieu l'ampoule à incandescence. Après cent trente ans de service, l'invention d'Edison doit s'éteindre définitivement fin 2012. Son retrait progressif profitera surtout à la lampe fluocompacte. À la clé, une économie d'énergie atteignant 80 % et une durée de vie 8 à 20 fois plus longue.

LE PHOSPHORE TRANSFORME LES UV EN LUMIÈRE BLANCHE Un revêtement de phosphore tapisse l'intérieur du tube. Cette poudre blanche à base de phosphates halogénés de calcium, baryum et strontium, absorbe les rayonnements UV et les transforme en lumière blanche. La lampe met une à deux minutes et demie pour atteindre sa pleine capacité d'éclairement.

LA CATHODE ÉMET DES ÉLECTRONS Cet enroulement en tungstène, revêtu de baryum ne brûle pas. Une fois chauffé, ce qui prend une à deux secondes, il devient émetteurd'électrons.

LA VAPEUR DE MERCURE PRODUIT DES UV Le tube, plié pour obtenir la bonne forme d'ampoule, est rempli d'un gaz inerte (de l'argon mélangé ou non avec du krypton à basse pression). Selon la taille de la lampe, il contient aussi 3 à 15 mg de mercure qui se transforme en vapeur à l'allumage. La première décharge de forte énergie ionise la vapeur de mercure. Les décharges suivantes fournissent la lumière. L'énergie des électrons est communiquée aux atomes de mercure qui la restituent sous forme de rayonnements UV (invisibles).

LE FACTEUR DE PUISSANCE SOUS CONTRÔLE Le fonctionnement à décharge détériore le facteur de puissance, c'est-à-dire l'efficacité énergétique de la lampe. Le rôle du condensateur consiste à corriger ce défaut.

LA LAMPE TOUJOURS EN SÉCURITÉ La lampe fluocompacte a tendance à s'emballer en tirant toujours plus d'énergie. Pour éviter qu'elle ne s'autodétruise, un transformateur limite l'appel de courant et évite que la tension ne tombe en dessous d'un certain seuil.

LE COURANT TRANSFORMÉ EN IMPULSIONS Alors que l'ampoule à incandescence accepte le courant alternatif tel quel, la lampe fluocompacte se nourrit de courant continu sous forme de décharges électriques. Ces impulsions à haute énergie sont modulées à une fréquence invisible à l'oeil nu atteignant 50 kHz. Le rôle du ballast électronique, encastré dans le culot de l'ampoule, est d'adapter le courant du secteur à ce besoin.

FICHE TECHNIQUE

Forme Globe ou tube plié-torsadé Culot Le même que celui d'une ampoule à incandescence Puissance 5 à 32 W, l'équivalent de 25 à 160 W en incandescence Rendement lumineux : 60 à 80 lm/W, (10 à 15 lm/W en incandescence) Indice de rendu de couleur 80 à 90 (100 pour l'incandescence) Durée de vie De 8 000 à 20 000 heures (1 000 pour l'incandescence)

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0913

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LE CONFORT PREND CORPS

LE CONFORT PREND CORPS

Cinquante kilos tout mouillé pour un niveau de confort inégalé. Avec les sièges de son dernier modèle de la gamme A8, Audi redéfinit les standards de[…]

01/11/2012 |
L'ESSENCE DU JEU

L'ESSENCE DU JEU

UN CHASSEUR D'ONDES DE CHOC

UN CHASSEUR D'ONDES DE CHOC

LA CHAUSSURE QUI VOUS VA COMME UN GANT

LA CHAUSSURE QUI VOUS VA COMME UN GANT

Plus d'articles