Nous suivre Industrie Techno

Tout pour mieux équiper vos procédés agroalimentaires

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

, ,
Tout pour mieux équiper vos procédés agroalimentaires

Pompe volumétrique facile à nettoyer ä La pompe bilobe d'Egretier, entièrement en Inox, est destinée au transfert de produits pâteux ou fibreux ainsi qu'aux aliments fragiles comme les fruits. Sa pression d'utilisation est de 4 à 6 bars. La pompe est dotée d'un dispositif facilitant son démontage et permettant un nettoyage et une maintenance aisée.

© D.R.

Rennes, du 11 au 13 mars 2008. Le salon annuel a fait le point sur les innovations technologiques, notamment en matière d'hygiène et d'économies d'énergie.

Le Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (CFIA) a cette année encore fait le plein d'innovations. Qu'il s'agisse d'équipements et de procédés, de contrôle, d'emballage ou d'hygiène, les solutions se peaufinent avec, comme constante, la recherche d'économie d'énergie. Plus de cent entreprises exposaient leurs plus récentes réalisations. En voici une sélection.

1. Équipements / procédés

Dans le domaine du pesage et du calibrage, Arbor Technologies (Landévant, Morbihan) a reçu le trophée de l'innovation pour son ISS (Intelligent Sorting System) 450. Ce dispositif reconnaît et trie plusieurs espèces de poisson en même temps. Le tri automatique se fait par espèce et par calibre, au sein de l'espèce reconnue, via un système de vision alliant reconnaissance et intelligence artificielle. Le dispositif de reconnaissance est bâti sur un réseau de neurones qui utilise, entre autres, les statistiques générées par une méthode d'apprentissage.

Également candidat à ce trophée, Still (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne), a conçu le chariot à mât rétractable FM-X conçu pour des charges allant de 1 à 2,5 tonnes. Par ailleurs, grâce au système OptiSpeed, la vitesse de translation est adaptée automatiquement selon la hauteur de levée et assure une réduction de l'oscillation du mât.

Spécialiste des pompes à vide, Busch (Évry, Essonne) lance le modèle R5 0160 E qui permet d'atteindre 0,07 mbar de pression. L'appareil restitue encore 79 % de débit à 1 mbar avec un moteur de 3 kW. De plus, la conception de la chambre de compression de la pompe a permis de diminuer de 25 % sa consommation énergétique. Côté hygiène, la R5 0160 E convient au nettoyage en place et est dotée d'un système unique de séparation complète de l'huile. Côté maintenance, le filtre d'échappement offre une durée de vie deux à trois fois supérieure à celui d'autres pompes à vide et se change directement par l'extérieur sans démontage de la pompe.

2. Hygiène / qualité

La société Egretier (Narbonne, Aude) a été récompensée par un trophée de l'innovation pour sa pompe volumétrique hygiénique bilobe entièrement en Inox. Cet équipement est destiné au transfert de produits pâteux ou fibreux ainsi qu'aux aliments fragiles comme les fruits. Sa pression d'utilisation est de 4 à 6 bars. La pompe est dotée d'un dispositif facilitant son démontage et permettant un nettoyage et une maintenance aisée. L'appareil est conçu pour fonctionner à régime lent (5 à 50 tours/min) pour des volumes de 0,6 à 20 litres.

Pour les systèmes de convoyage, Interroll (Saint-Pol-de-Léon, Finistère) propose de son côté des tambours moteurs autonettoyants. Cet équipement garantit un niveau d'hygiène élevé par le nettoyage en continu des éléments sensibles du convoyeur grâce à un mécanisme intégré. Le principe consiste à utiliser des jets périphériques d'eau et d'agent de nettoyage : le processus de nettoyage est effectué pendant que le tambour moteur est en fonctionnement. Ce système se destine notamment aux phases de première transformation des produits, particulièrement sensibles aux contaminations.

Dans le domaine du froid, Munters France (Argenteuil, Val-d'Oise) a conçu l'IceDry 3000 capable de supprimer 100 % du givre sur les parois des chambres à froid négatif. Cet équipement traite 3 000 m3/h d'air et sublime jusqu'à 45 kg/j de givre ; il convient à des volumes de 200 000 m3. De son côté, la société Acfri (Bondoufle, Essonne) a développé le dispositif BiConnect pour augmenter à moindre coût - moins de 100 euros - la traçabilité des cycles de froid. Le kit comprend une sonde à piquer et une sonde d'ambiance, chacune étant dotée de deux capteurs spécifiques à raccorder sur l'entrée de l'automate et à l'enregistreur de température.

3. Emballage / conditionnement

Ishida Europe (Roissy, Seine-Saint-Denis) a présenté l'operculeuse QX-300 destinée en particulier aux entreprises qui se lancent pour la première fois dans le conditionnement en barquettes. Cette machine est compatible avec tous les types de barquettes et de matériaux : carton, plastique ou aluminium pour la barquette ; mono ou multicouche pour le film. Avec une cadence de 5 cycles/minute, la QX-300 fournit jusqu'à 20 barquettes/minute operculées avec une grande étanchéité grâce à la pression élevée et aux contrôles du temps et de la température. En outre, cinq minutes suffisent aux changements d'outil et de film.

Chez le hollandais CFS, le système d'operculage Twinstar est optimisé pour en faciliter le nettoyage : l'appareil est doté de panneaux latéraux articulés et d'un châssis en acier inoxydable. Par ailleurs, les changements de format prennent moins de 10 minutes et le passage d'un emballage sous vide à un emballage sous gaz s'effectue par simple changement d'outillage. Autre élément clé de la CFS TwinStar, le logiciel d'analyse de gestion CostFox fournit des informations détaillées permettant d'optimiser l'efficacité de l'équipement et de réaliser des économies. Sur un tout autre créneau, la société Emin Leydier (Montsûrs, Mayenne) a décroché un trophée de l'innovation pour son plateau repas T'Hop Hygiène, dont l'originalité tient à l'utilisation d'un carton ondulé à base de papiers recyclés 100 % alimentaires. Ce plateau s'utilise en cuisine de préparation, en salle froide à 4 °C, au contact d'aliments "nus".

4. Mesure / contrôle

Afin de contrôler l'ensemble d'une ligne agroalimentaire constituée de malaxeurs, formeuses, peseuses associatives, operculeuses et autres surgélateurs, la société FMC Foodtech (Argenteuil, Val-d'Oise) a créé le logiciel Link qui équipe indifféremment des installations existantes ou de nouvelles. Désormais, une seule base de données réunit les informations concernant produits et procédés. Les recherches s'effectuent selon différents critères : numéro de lot, code de produit, date, heure.

De son côté, Mettler Toledo (Viroflay, Yvelines) innovait cette année avec son groupe de pesage/étiquetage Etica 7400 dédié aux applications intensives d'étiquetage poids/prix. Disponible en manuel ou en automatique, cet équipement est doté d'un écran tactile à base d'icônes et offre à l'opérateur la possibilité d'activer ou non l'option traçabilité. Grâce à une connexion informatique simple, le client peut transférer les données de son PC vers le groupe d'étiquetage poids/prix : la mise à jour par l'opérateur est ainsi facilitée. La version automatique est équipée d'un convoyeur pour amener les paquets, sans contrainte de réglages préalables des tailles et formes des colis, sous la tête gyroscopique qui s'adapte à chaque produit.

Enfin, dans le domaine du contrôle visuel, Sick (Marne-la-Vallée) lance ce qui est présenté comme la première caméra de vision 3D paramétrable adaptée à l'agroalimentaire. Elle convient en effet aux conditions rencontrées dans ce secteur : elle fonctionne à des températures extrêmes (entre - 10 et + 80 °C), résiste aux lavages sous pression avec des détergents et assure une fiabilité constante, même en présence d'un fort taux d'humidité. Par ailleurs, cette caméra intègre un logiciel de traitement d'images, IVC Studio, qui permet d'acquérir l'image en 3D de l'objet, de le mesurer ou le contrôler et de transférer directement les résultats.

PLUS VITE, MOINS CHERRÉDUIRE DE 50 % LE TEMPS LIÉ AUX AUDITS

- La société QSMS (Rennes, Ille-et-Vilaine) a conçu Blue Orion, une solution logicielle pour réduire le temps (jusqu'à 50 %) et donc les coûts liés aux audits. Ce système innove d'abord par la saisie des données sur un outil informatique mobile (du type PDA). Par ailleurs, le suivi du plan d'actions est automatisé, évitant les relances traditionnelles. - Autre innovation : l'accès par Internet. À partir d'une base de données unique regroupant l'ensemble des audits, des fonctionnalités permettent de générer facilement analyses et statistiques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

La communication ultrasonique, en développement aux Bell Labs, permettra de passer un appel sans prononcer un seul mot.Vous recevez un appel[…]

ÉNERGIE

Focus

ÉNERGIE

Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Plus d'articles