Nous suivre Industrie Techno

Tout pour l'industrie agroalimentaire

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

, ,
Rennes, 6 - 8 mars 2007. Hygiène, sécurité, productivité : le succès du salon CFIA s'explique par l'étendue des réponses qu'il apporte aux industriels de l'agroalimentaire.

En une dizaine d'années, le CFIA, autrement dit, le Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire, à Rennes (Ille-et-Vilaine), s'est imposé comme un salon majeur dans son domaine. Il faut dire qu'on y trouve absolument tout ce qui fait la production dans ce secteur. Du matériel de transformation, aux lignes de conditionnement en passant par les ingrédients et les outils de gestion automatisée de la production.

1. Équipements

Spécialiste des pompes, la société britannique Watson Marlow lance le modèle péristaltique 720. Cette série permet un transfert délicat et non contaminant du produit, tout en étant beaucoup plus compacte que les produits du marché. La 720 offre un débit de 2 000 l/h avec une seule tête de pompe et peut être contrôlée par signaux optiques (4-20 mA) ou numériques (RS-232 ou RS-485). Autre nouveauté : la pompe péristaltique 520 RE LoadSure peut atteindre des pressions de 7 bars et ainsi concurrencer les pompes mécaniques à diaphragme.

Chez Becker (Rambouillet, Yvelines), les pompes à palettes EPV, fonctionnent à sec (100 % sans huile) jusqu'à 20 000 heures sans besoin de maintenance. Ces modèles sont dotés d'un stator en ellipse muni de palettes à large empâtement et fonctionnent à basse vitesse de rotation (950 à 1 120 tr/min).

Dans le domaine de l'instrumentation, Spirax Sarco (Trappes, Yvelines) lance le positionneur SP200. Sa fonction est de contrôler la position du clapet de toute vanne à 2/3 voies et à déplacement linéaire à partir d'un signal de commande 4-20 mA. L'originalité réside dans sa technologie sans contact (effet Hall), jusque-là réservée aux milieux sévères, agressifs ou explosifs. Le SP200 comprend un aimant très puissant qui se déplace sans frottement, assurant une insensibilité aux vibrations et une grande fiabilité.

Chez Bourdon-Haenni (Vendôme, Loir-et-Cher), l'ensemble MMX3 Autoclavable est constitué d'un manomètre et d'un séparateur. Ce dispositif supporte des passages répétés en autoclave à 125 °C et des opérations de nettoyage et de stérilisation en place. Le séparateur, tout Inox, isole le manomètre et évite le développement de bactéries dans l'élément de mesure. La société présente aussi une version alimentaire du pressostat numérique TED60 équipé d'un séparateur à membrane affleurante.

2. Automatisation et procédés

Dans le domaine du contrôle de procédés, Rockwell Automation présente PhaseManager, une nouvelle fonction de son logiciel de programmation RSLogix 5000. Cet outil facilite la configuration et la gestion des applications de type "batch" et permet d'utiliser la même plate-forme pour le pilotage des machines et pour la gestion des procédés. Rockwell Automation lance par ailleurs la suite logicielle FactoryTalk qui permet l'intégration totale des systèmes d'information d'une usine.

Chez ABB, l'innovation majeure est le robot IRB340 destiné à la prise et à la dépose à la volée. L'appareil serait capable de prélever et de placer plus de 150 articles par minute. Le système de préhension par ventouse fixé à l'extrémité du robot soulève des charges jusqu'à 2 kg ; le corps du robot est équipé d'un carter de protection pour faciliter le nettoyage.

Côté procédés, FMC Foodtech (Argenteuil, Val-d'Oise) lance sa troisième génération de surgélateurs GyroCompact : le modèle M10 TC présente une capacité accrue de 40 à 50 % sur la même surface au sol que la série 76. L'équipement est doté d'un tapis de 1 000 mm de largeur utile. Son système d'entraînement breveté en Inox et en plastique garantit une usure moindre, un poids entraîné augmenté de 30 %, une vitesse jusqu'à 40 m/min ainsi qu'un besoin en lubrification réduit de 50 %.

3. Conditionnement

Linpac (Pontivy, Morbihan) ajoute à sa gamme de films multicouches barrières son film rétractable Lintop Star. À base d'EVOH, ce film d'operculage barrière aux gaz est adapté à tous types de barquettes préformées ou thermoformées en ligne. Ce film, à la fois fin et résistant, antibuée, est d'une grande transparence ; sa bonne rétractation donne un operculage parfaitement tendu. L'entreprise lance aussi les sacs rétractables barrières Linvac STR pour l'emballage sous vide de produits à base de viandes. À base de polymère - sans PVDC - très résistant à la perforation, ces films sont plus fins de 10 à 20 microns que les produits classiques.

CFS France (Beaucouzé, Maine-et-Loire) annonce la thermoformeuse CFS PowerPak comme sa première machine conçue selon les principes de performance sur un cycle de vie (Lifecycle performance). L'ensemble est constitué de modules fonctionnels autoconnectables qui peuvent être combinés selon les demandes spécifiques. Le client peut ainsi équiper et mettre à jour sa machine lorsque ses besoins changent. Par ailleurs, sa conception particulière réduit d'environ 50 % le temps nécessaire au nettoyage quotidien.

Chez Luceo (Vern-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine), le système ThermoSecure est conçu pour détecter en ligne tout intrus dans la zone de soudure des barquettes scellées sous atmosphère protectrice. Ce dispositif inspecte 100 % de la production, identifie les barquettes vides et donne au robot d'encaissage les coordonnées des barquettes conformes à mettre dans les cartons.

Quant à Interscan (Créteil, Val-de-Marne), il a conçu la gamme d'étiqueteuses à transfert thermique Linerless qui présente l'avantage d'utiliser des étiquettes adhésives sans support siliconé. Ces étiquettes en polypropylène ont un coût unitaire plus faible de 30 % et sont compatibles avec les films plastiques étirables ou thermorétractables (utilisés sur les palettes) devant être recyclés. Cette machine permet une dépose automatique jusqu'à 50 étiquettes/min.

4. Ingrédients

La société belge Corman propose une gamme de matières grasses composées (MGC), mélange d'huiles végétales et de produits d'origine laitière. Cette gamme existe en deux versions : anhydre ou 80 % de matières grasses. Ces produits sont à faible teneur en acides gras "trans" conformément aux réglementations européennes. L'entreprise a aussi mis au point la famille de matières grasses végétales (MGV) Aro+ qui apporte un goût de beurre aux produits de boulangerie, même après cuisson.

Chez le danois CHR Hansen, le ferment Bactoferm CS-299 a été mis au point pour améliorer la qualité du jambon cuit. Ce produit représente une alternative naturelle au procédé de salaison classique tout en garantissant une bonne formation de couleur et de flaveur.

Enfin, Cap Diana (Pleucadeuc, Morbihan) propose les protéines CAProtéines pour remplacer les émulsifiants d'origines lactique et végétale. Ces ingrédients respectent l'origine animale des produits à base de viande et présentent des propriétés gélifiantes. L'un de ces produits, CAProcure 95, a été conçu pour la dispersion en saumures. Cette protéine présente des propriétés de rétention d'eau pour des ratios jusqu'à 1 pour 30 et des capacités émulsifiantes pour des ratios jusqu'à 1 pour 25.

RÉCOMPENSÉS AU SALON

Catégorie Équipements et procédés - Ermatec (Meximieux, Ain) pour son Slicing Loader, un trancheur à ultrasons destiné à découper le pain en barres qui tombent directement dans les empreintes d'une thermoformeuse. Les tranches obtenues sont exemptes de toute manipulation. Catégorie Qualité, hygiène, service - Dassaud Fils (Courpière, Puy-de-Dôme) pour son manche de couteau Ultra Grip en élastomère thermoplastique. Grâce à ses reliefs antidérapants latéraux, les mailles du gant anticoupure vont s'y agripper même en présence de graisse.Catégorie Ingrédients - Libenter Food Service (Quimper, Finistère) pour l'Origanox, un extrait naturel d'origan qui est un puissant antioxydant des graisses alimentaires : il stabilise les produits précuits en bloquant l'oxydation. Il présente aussi un effet bactériostatique. Catégorie Conditionnement, logistique - Derec (Grigny, Essonne) pour l'Alu-Dôme développé avec la société britannique D2 Europack. Cet emballage en aluminium et PET est prévu pour passer directement du rayon du magasin au four puis sur la table du consommateur.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0887

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

L'usinage de prothèses dentaires se programmeSescoi a dévoilé, au salon Industrie 2009 de Lyon, une version de son logiciel de programmation d'usinage[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

MATÉRIAU

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

Plus d'articles