Nous suivre Industrie Techno

Tout-o-phone transforme le téléphone portable en terminal vocal du système d'information

Industrie et Technologies
Techniciens de maintenance, livreurs, commerciaux itinérants, agents de sécurité... 'parlent' au système d'information de l'entreprise via leur téléphone.


Tout-o-phone en bref
- Date de création : juin 2000
- Créateurs : Hervé Desevedavy et Philippe Charlot
- Implantation : Lyon
- Capital 286 400 Euro : les deux créateurs pour 1/3, 4 business angels et 3 investisseurs institutionnels : Rhône Alpes Création,Banque Populaire (Spef) et Rhône Dauphiné Développement.
- Effectif : 4 personnes
- Chiffre d'affaires : 300 keuros (prévision 2003)
- site web : contact@toutophone.com
- Contact : Hervé Desevedavy tel 06 14 80 37 21
- courriel : h.desevedavy@toutophone.com


Hervé Desevedavy a fondé Tout-o-phone suite à un besoin identifié de mise en relation simple des personnels itinérants avec le siège ou une agence (comptes-rendus, gestion de temps etc.). Assistants personnels, micro-ordinateurs... c'est bien, mais pas toujours à la portée de tout le monde et cela représente un appareil de plus à acheter, à transporter et à gérer. Les fax, bien aussi, mais il faut ressaisir les données. Quoi de plus simple qu'un téléphone portable, déjà utilisé par tous ces itinérants. Problème : imaginer et réaliser l'interface.

C'est ce qu'a fait H. Desevedavy avec son offre Tout-o-phone déclinée en SAV-O-Phone pour les techniciens de maintenance, en Tracing-O-phone pour le suivi des livraisons en temps réel, en Trade-O-Phone pour la gestion des commerciaux itinérants et en Securite-O-Phone pour la gestion des agents de sécurité. La société est éditeur de progiciels qui transforment le téléphone mobile en terminal vocal du système d'information du client. Pour les zones non couvertes ou interdites au mobile (hôpitaux), un téléphone fixe fait aussi l'affaire.

L'itinérant appelle le serveur vocal et lui transmet ses informations par l'intermédiaire de codes et d'actions sur les touches, ce qui suffit pour la plupart des informations à transmettre (horaires de début et fin d'intervention, type d'opération, kilométrage réalisé etc). Pour des informations plus spécifiques, l'itinérant peut laisser un message vocal qui restera annexé au rapport d'intervention.

L'avantage du système est la saisie directe et le traitement des informations, sans ressaisie : rapidité, pas d'erreur ajoutée. Tout le monde s'y retrouve : le gestionnaire des personnels (y compris pour gérer les 35 h), la société qui facture plus vite, le client de l'intervention ou de la livraison qui suit en temps réel l'opération. La société qui utilise Tout-O-Phone n'a pas d'investissement matériel à faire puisque le serveur vocal est chez Tout-O-Phone et que tout passe par celui-ci. Elle paye le service sous forme de facturation mensuelle établie en fonction du nombre d'utilisateurs, des fonctions et modules utilisés, et une somme pour chaque appel.

Parmi les premiers clients, Reis, société spécialisée en maintenance informatique estime à environ 100 keuros son économie annuelle par Tout-o-Phone. La société monte en régime progressivement, des transporteurs sont notamment intéressés.

Pascal Lyon


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La 5G démarre en version light

Focus

La 5G démarre en version light

Les premiers services commerciaux de la 5G ont été lancés en grande pompe en Corée du Sud et aux États-Unis. Mais[…]

06/06/2019 | TéléphonieNumérique
Le premier smartphone à écran 3D sortira cet été

Le premier smartphone à écran 3D sortira cet été

Nouvel Iphone, appli anti-bruit, véhicules électriques : les innovations qui mettent de bonne humeur

Nouvel Iphone, appli anti-bruit, véhicules électriques : les innovations qui mettent de bonne humeur

Facom : de la 101 au smartphone

C’est pas nouveau, quoique !

Facom : de la 101 au smartphone

Plus d'articles