Nous suivre Industrie Techno

Totale immersion à Paris avec Virtuality

Totale immersion à Paris avec Virtuality

Jungle VR et sa formation en immersion.

© Séverine Fontaine

La première édition du salon dédié à la réalité virtuelle Virtuality s’est déroulée du 24 au 26 février à Paris. L’occasion de faire un tour des possibilités d’applications et des secteurs concernés par une technologie qui progresse à la vitesse grand V. 

Epée à la main et casque de réalité virtuelle sur les yeux, un homme se bat avec… le vide. Du moins, c’est l'impression que l'on a, en tant que spectateur externe. Car pour le porteur de ce masque, la réalité est tout autre. Un dragon vient de se poser au sol et crache des flammes dans sa direction. Il s’approche, le menace de grands coups de crocs. L’homme doit se défendre : à son tour, il assaille le dragon de sa lame et tente de lui trancher la gorge. Le dragon est blessé, affaibli, la partie est gagnée. Le joueur enlève son masque, légèrement essoufflé et revient à la réalité. La vraie.

Des démonstrations comme celle de SmartVR, le salon Virtuality en regorgeait. Premier salon dédié à la réalité virtuelle (avec quelques applications de réalité augmentée), Virtuality s’est déroulé du 24 au 26 février au Cent-Quatre à Paris et a rassemblé les grands acteurs du domaine. Parmi les grands noms : HTC France, Ricoh, MSI, Nikon France ou encore Microsoft. Orienté grand public, Virtuality rassemblait tout de même quelques acteurs réservant certaines de leurs applications à l’industrie. C’est le cas notamment de Jungle VR, Numix et Microsoft. Les deux premiers sont dans la formation, le dernier dans la technologie de réalité augmentée avec son casque Hololens, de plus en plus utilisé dans les entreprises.

La formation dans l’industrie…

Jungle VR utilise à la fois la réalité virtuelle et la réalité augmentée. « Hololens va permettre de voir tout ce que nos actions impliquent, HTC Vive permet de dessiner un environnement sur mesure et de se mettre en situation pour former aux procédures », présente Pierre Magnier, représentant de Jungle VR. « Nous réalisons des formations pour les secteurs de l’aéronautique, la maintenance ferroviaire, la pétrochimie ou encore le nucléaire. » L’entreprise ajoute également la 4D – grâce à des caméras 360° et des ventilateurs – pour une immersion plus profonde. La technologie nécessite un environnement d’environ 3 mètres sur 4. « Il est possible de former trois personnes en même temps, ajoute Pierre Magnier. C’est le cas dans l’assemblage d’outillage où il faut être deux personnes pour le levage. L’expérience immersive se fait par deux, en collaboration. »

Une autre entreprise, Numix, réalise une formation sur les procédures de débranchage des disjoncteurs pour les techniciens d’Enedis avec le Gear VR. Un projet de formation sur la maintenance avec le HTC Vive est en cours de développement. Le but étant de mettre les techniciens en situation.

En photo, un petit tour d’horizon des applications de la réalité virtuelle.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La brique logicielle Clay AIR offrant la reconnaissance gestuelle à n’importe quelle caméra embarquée est[…]

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Plus d'articles