Nous suivre Industrie Techno

Total et l’Onera misent sur la télédétection aéroportée

Total et l’Onera misent sur la télédétection aéroportée

Le drone hélicoptère RESSAC de l'ONERA

© crédit : ONERA

Total, très impliqué dans la recherche de nouveaux gisements d’hydrocarbures, s’unit avec l’Onera, centre français de la R&T aéronautique, spatiale et de défense pour développer de nouvelles technologies de télédétection appliquées à l’exploration d’hydrocarbures.

Un partenariat entre Total et l'Onera, doté de 30 millions d’euros sur cinq ans, va s’attacher à améliorer des technologies déjà existantes en termes de télédétection aéroportée. A terme, l’objectif est  d’améliorer encore les connaissances sur la nature des minéraux à la surface du sol, et détecter et caractériser les hydrocarbures à la surface du sol ou de la mer, qu’il s’agisse des gisements natifs, ou des fuites dues à un accident industriel. Le partenariat visera également à faciliter la modélisation géologique 3D du proche sous-sol, ou encore d’optimiser la détection des gaz hydrocarbures ou des gaz associés à la production.

Plus concrètement, le contrat de recherche visera à améliorer le couplage de données, optimiser la gestion des informations et déterminer les meilleurs outils pour les obtenir : ballon, drone, avion ou satellite. L’imagerie hyperspectrale, le radar, ou le lidar (laser) font parties des technologies qui seront testées sur les sites de Total ou de l’Onera.

Le partenariat intervient alors que l’Onera  a inauguré en juillet 2013 une plate-forme de recherche pour améliorer les technologies d’imagerie aéroportée à Fauga-Mauzac, près de Toulouse. La plate-forme Lima s’attachera surtout à développer la haute résolution spatiale, la haute résolution spectrale et l’imagerie laser 3D.

Ci-dessous, une infographie de Total sur les moyens de télédétection aéroportés associés au secteur de l’exploration-production pétrolière. 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Le chercheur à l'Ifpen Antoine Fécant a reçu, jeudi 25 novembre, le prix Espoirs de l’Académie des sciences et[…]

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

Plus d'articles