Nous suivre Industrie Techno

Toray investit 100 M€ en France autour des fibres de carbone

Jean-François Preveraud
Toray investit 100 M€ en France autour des fibres de carbone

L’artiste français Axel Rogier-Waeselynck a créé plusieurs sculptures en fibres de carbone lors de sa résidence d’environ un an à Toray Carbon Fibers Europe.

© DR

Le groupe va investir d’ici 2014 plus de 100 M€ sur le bassin Lacq dans une unité de production de Polyacrylonitrile, matière première utilisée dans la fabrication de la fibre de carbone, jusque là importée du Japon. L’objectif étant devenir un acteur intégré des composites pour mieux répondre aux besoins de l’industrie aéronautique.
 

Le groupe Toray Industries, désirant répondre à la forte croissance de la demande mondiale de fibres de carbone (plus de 15% par an), va investir environ 450 millions d'euros au total sur ses 4 sites implantés au Japon, aux Etats-Unis, en France et en Corée du Sud, afin d'accroître sa capacité de production annuelle de 6 000 tonnes.

Toray Carbon Fibers Europe S.A. (CFE), la filiale française de Toray dans le domaine des fibres de carbone, va ainsi bénéficier d’un investissement de plus de 100 millions d'euros pour la création d’une unité de fabrication de Polyacrylonitrile (matière première utilisée dans la fabrication de la fibre de carbone). Elle sera construite sur un terrain de 160 000 m² acheté au groupe Total sur le bassin de Lacq et représentera environ 50 nouveaux emplois directs pour l'entreprise.

Cette usine sera la troisième du groupe après ses sites Japonais et Américain pour ce type de technologie. CFE importe actuellement le polyacrylonitrile (ou précurseur) du Japon, mais dés que l'usine sera opérationnelle, à l'horizon 2014, le transfert se fera vers son propre précurseur, qui approvisionnera également d'autres sites du groupe au niveau mondial.

CFE entend ainsi consolider sa position sur le marché Européen de la fibre de carbone et fiabiliser l'approvisionnement de ses clients Européens. La stratégie du groupe Toray en Europe est de devenir un acteur intégré pour servir l'industrie des composites et plus particulièrement l'aéronautique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.toray-cfe.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Énormément utilisé dans l’emballage, notamment alimentaire, le polystyrène n’est pas apte au recyclage[…]

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Dossiers

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

Dossiers

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Fil d'Intelligence Technologique

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Plus d'articles