Nous suivre Industrie Techno

Themis, le stockage par l'hydrogène pour les sites isolés

Themis, le stockage par l'hydrogène pour les sites isolés

Le projet Themis pour l'autonomie énergétique des sites isolés

© source : Atawey.com

Le projet Themis, un système d’autonomie énergétique propre pour la diffusion de la télévision et des télécommunications en sites isolés vient d’être lancé avec le soutien de l’Ademe. L’équipement complet fait appel aux énergies éoliennes et solaires, ainsi qu’aux technologies hydrogène pour le stockage de l’énergie. Pour sa réalisation, plusieurs industriels se sont associés parmi lesquels Air Liquide, Arelis ou Atawey, une jeune start-up innovante.

Le projet Themis s’inscrit dans le cadre du projet Titec dédié aux technologies de l’hydrogène et des piles à combustibles, pour lesquelles Arnaud Montebourg appelle la France à devenir un « champion européen ». Le projet veut tester en conditions réelles le stockage de longue durée et de grande capacité des énergies éoliennes et solaires produites en surproduction. Il doit permettre à un site isolé du réseau électrique d’atteindre une autonomie complète (8 MWh/an) sans recours aux énergies fossiles et sans rejet de CO2.

Plusieurs industriels ont uni leurs compétences diverses autour du projet. Air liquide développera la plate-forme technologique destinée à accueillir l’expérimentation sur son site de Sassenage (Isère). Le groupe Arelis se chargera, quant à lui, de la conversion d’énergie en sites isolés et de l’ingénierie système permettant la qualification complète du projet. Toutefois, la coordination du projet est confiée au plus petit des trois industriels, Atawey, une start-up créée en 2012 qui propose une solution de stockage d’énergie par l’hydrogène. La solution qu’elle propose intègre un système de stockage court terme, de l’ordre de la journée avec des batteries, et un système de stockage long terme, sur l’année, avec une chaîne hydrogène. Lorsque les batteries sont pleines, les excédents d’énergie sont transformés en hydrogène par électrolyse puis stockés sous forme solide, pour laquelle Atawey utilise la technologie développée par Mc Phy Energy, dont elle est partenaire. Lors des périodes de faible production, l’énergie est restituée via une pile à combustible. Avec le projet Themis, Atawey installe son premier démonstrateur, tandis qu’elle espère commercialiser son produit d’ici un an. En fonction des besoins, la start-up propose une gamme de systèmes capable de stocker de1 MWh/an à 30 MWh/an, et de délivrer des puissances de 0,5 kW à 50 kW.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Le département des Alpes-Maritimes a inauguré le 17 juillet deux camions bennes qui circuleront avec du carburant produit à[…]

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Plus d'articles