Nous suivre Industrie Techno

Thales simplifie l'audit qualité grâce à un stylo

Philippe Pelaprat

Sujets relatifs :

,
Thales simplifie l'audit qualité grâce à un stylo

© D.R.

Le marqueur électronique d'Anoto a permis d'accélérer et d'optimiser la saisie des indicateurs qualité en production.

Thales Components et Subsystems est le premier fabricant mondial de systèmes d'amplification à tube pour applications radiofréquences civiles et militaires. Son usine de Thonon (Haute-Savoie) fabrique des produits destinés aux secteurs industriels et scientifiques ainsi que des amplificateurs de forte puissance pour les émetteurs de radio et télévision. Le processus de production de ces équipements met en oeuvre de nombreuses compétences industrielles allant de la métallurgie à la chimie. «-Le cycle de fabrication d'un tube peut prendre plusieurs semaines, explique Claude Bel, ingénieur et responsable produit, et chaque étape fait l'objet d'un protocole de contrôles et de mesures qui sont scrupuleusement consignés-». Certains éléments sont fabriqués sur des machines automatisées qui facilitent la collecte de données mais d'autres étapes de la production imposaient encore, il y a peu, une longue saisie manuelle par les contrôleurs. Un modèle de tube produit à 400-exemplaires impliquait la transcription manuelle de 12-000-paramètres. Ces informations, consignées sur la base de données du logiciel SPC Vision d'Infodream, permettent de fournir des rapports de tests aux clients.

Les données sont numérisées par le stylo

Pour s'affranchir de ce fastidieux travail de consignation, l'usine Thales de Thonon cherchait une manière d'industrialiser ce process. Plusieurs options étaient alors possibles-: le stylo numérique, la tablette informatique ou le PC mobile. «-La transcription manuelle des données étant bien intégrée, nous avons cherché le meilleur moyen de conserver cette habitude tout en éliminant les risques de doubles saisies-», témoigne Claude Bel. Le stylo numérique du suédois Anoto, associé au logiciel de production de formulaires FormMaker du suisse Digital Pen Corporation, répondait à ce cahier des charges. Il n'imposait pas de modifier les feuilles de saisie standard mais permettait d'automatiser en partie la collecte des données. Numérisées par le stylo, elles sont chargées une fois par jour dans le système d'information qui les interprète et les convertit, via le logiciel FormProcessor, en format PDF, XML ou PNG.

Après avoir expérimenté le stylo jusqu'en juin 2008 sur des productions nécessitant un grand nombre de mesures, l'industriel a déployé cette solution sur l'ensemble du processus. Dix opérateurs, chargés de remplir quatre types de formulaires ont été formés. «-Nous privilégions les chiffres et les signes pour diminuer les erreurs d'interprétation de la reconnaissance de caractères, explique encore Claude Bel, mais l'opérateur peut toujours comparer à l'écran les données consignées sur sa feuille et son interprétation électronique.-» Chaque stylo étant utilisé sur des formulaires différents, parfois remplis en plusieurs jours par des personnes différentes, Anoto s'est révélé souple et fiable. Durant la phase de prise en main, le taux d'erreurs a été abaissé de 10-% à 0,1-% notamment grâce à la mise en place d'alertes en cas de détection de chiffres hors normes.

À ce stade du déploiement, le bilan se révèle largement positif. «-Le gain de temps généré par ce procédé est évalué à presque deux jours par mois et par opérateur, commente Claude Bel. Nous améliorons aussi nos procédures d'export de données vers SPC Vision ainsi que leur reprise dans les rapports destinés aux clients-», note-t-il.

UNE CAMÉRA EN GUISE DE PLUME

Le stylo numérique Anoto est équipé d'une caméra infrarouge qui filme au rythme de 100 images par seconde les déplacements de la pointe d'écriture sur le formulaire imprimé comportant une trame microscopique de points. Les déplacements enregistrés sont convertis en données vectorielles. Dès que le stylo est reposé sur son réceptacle, il se synchronise avec le PC et envoie les informations au logiciel FormProcessor qui les transcrit en écriture sur la réplique électronique du formulaire et dans une base de données de type ERP.

EN BREF

LE PROBLÈME - Automatiser la saisie manuelle des données de tests et de mesures tout au long du processus de production. LA SOLUTION - Déploiement du stylo électronique Anoto sur des formulaires conçus sous logiciel FormMaker qui automatisent la synchronisation des données dans le logiciel SPC Vision.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0911

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les balises RFID accélèrent la maintenance des avions

Les balises RFID accélèrent la maintenance des avions

Chez Lufthansa Technik, des étiquettes RFID sont placées sur les documents qui accompagnent les pièces des avions en maintenance.Depuis décembre 2007,[…]

01/11/2008 | Solutions
Du suivi des colis au guidage embarqué

Du suivi des colis au guidage embarqué

L'imprimante efface ce qu'elle inscrit

L'imprimante efface ce qu'elle inscrit

L'étiquette RFID s'adapte à l'emballage

L'étiquette RFID s'adapte à l'emballage

Plus d'articles