Nous suivre Industrie Techno

Thales réduit de 54 % le poids d’un système de surveillance

Jean-François Preveraud
Thales réduit de 54 % le poids d’un système de surveillance

Réduire le poids transporté par les utilisateurs

© DR

A la demande de ses clients, le constructeur réduit le poids d’un de ses équipements de surveillance en passant de l’optique standard au numérique. Il en espère un élargissement du spectre d’utilisation.

Le spécialiste de l’optronique Thales vient de présenter un nouveau système léger multifonction pour la surveillance et la localisation d’objectifs dans sa gamme Sophie lancée en 2009. L’un des intérêts de ce système baptisé Sophie Lite, est de voir son poids passer de 3,5 à 1,6 kg sans dégradation des performances.

Ce système ultracompact, destiné tant à des utilisateurs militaires que civils, offre une suite intégrée de capteurs, dont une caméra thermique non refroidie, un capteur TV/proche infrarouge, un télémètre haute performance à sécurité oculaire, un compas numérique et un GPS. Les applications opérationnelles sont nombreuses : protection des forces, observation avancée, opérations aériennes conjointes, surveillance, protection des sites et des ressources stratégiques, et sécurité du territoire.

« Réduire le poids de près de 2 kg, sans compromis au niveau des performances est une réussite significative et un avantage considérable pour les troupes et les personnels de sécurité qui doivent porter la caméra avec leur dotation standard », explique rappelle Gil Michielin, vice-président en charge de l’activité optronique de Thales.

En passant de l’optique standard aux technologies numériques, les ingénieurs de Thales ont pu réduire le poids de l’équipement de 54 %, tout en améliorant l’image fournie à l’utilisateur. L’équipementier table sur cette combinaison de performances pour élargir le spectre d’applications de ce type de matériel, notamment auprès des services de sécurité. Rappelant au passage que Sophie Lite est, par exemple, suffisamment compacte pour être contenue dans la boîte à gants d’un véhicule standard.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.thalesgroup.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles