Nous suivre Industrie Techno

TFTLabs invente la messagerie 3D instantanée

J.F.P.

Mis à jour le 17/11/2014 à 13h44

Sujets relatifs :

, ,

La start-up lyonnaise TFTLabs utilise les technologies Web standards pour proposer une gamme d'outils de visualisation en trois dimensions. Basée sur le cloud computing, elle simplifie la communication entre partenaires autour de modèles volumiques. Au point de la rendre aussi simple à utiliser que le mail.

Travailler à distance avec un partenaire industriel sur des modèles 3D, transférables aussi facilement qu'un simple mail grâce au cloud computing : c'est la révolution que propose la start-up lyonnaise TFTLabs. Déjà à l'origine d'une technologie passée dans le giron d'Adobe en 2006, qui avait servi de base au PDF 3D, l'équipe d'une quinzaine de développeurs récidive.

« Dans les années 2000, nous avions créé des outils de visualisation s'affranchissant des logiciels de CAO servant à créer les modèles 3D. Nous obtenions à l'écran des assemblages ultralégers composés de modèles issus de systèmes hétérogènes. Aujourd'hui, les avancés de la technologie se font sur le Web et le cloud computing. C'est pourquoi ils sont au coeur de notre offre », explique Jean-Luc Brocard, directeur général et cofondateur de la société.

Des données accessibles et manipulables sur le Web

Pour relever le défi, l'équipe est partie voici deux ans d'une feuille blanche, avec en tête la volonté de proposer un service aussi ouvert que possible.

« Pour bien communiquer, il faut que les données 3D soient accessibles et manipulables à travers n'importe quel navigateur Web, sur n'importe quelle plate-forme, même nomade, avec un bon niveau de sécurité. C'est pourquoi toute notre technologie est basée sur des standards du Web (notamment HTML 5, Javascript et WebGL), le format compressé JSON (Javascript object notation), qui est un standard ouvert, et des interfaces de programmation en Javascript/representational state transfer (Rest), qui garantissent la pérennité de l'accès aux données des utilisateurs », explique François Chrétien, président, cofondateur et responsable du développement de TFTLabs.

Un format compatible quel que soit l'outil CAO

L'offre de TFTLabs se décline en quatre produits. TFT4iT est destiné aux éditeurs d'outils de création de modèles 3D. Il leur permet d'adopter cette technologie de visualisation pour l'intégrer à leur offre. Ce "tools kit" autorise la sauvegarde directe des modèles 3D en format JSON. Accessible via le Web, il ne nécessite pas d'installation et de mise à jour de bibliothèques graphiques. Et évite donc l'écueil des sauts de versions que cela suppose pour les clients. En outre, les modèles sont « nettoyables », pour ne communiquer que l'information souhaitée aux partenaires.

TFTWeb permet à tout utilisateur d'outils de CAO 3D de bénéficier de cette technologie, même si l'éditeur n'a pas encore sauté le pas. Il suffit de se connecter sur le site de TFTLabs et de créer un compte. Plus de vingt formats CAO sont déjà compatibles : on peut donc ouvrir presque tous les fichiers et les partager en format JSON. Le serveur Web TFTSrv, sur lequel ont lieu ces échanges, peut être hébergé sur le cloud ou au sein de l'outil de gestion des données techniques de l'entreprise.

Une déclinaison pour les produits nomades

Au-delà du simple partage de fichiers, TFTWeb propose de créer des pages Web actives personnalisables incluant des modèles 3D animables, des annotations ou des cotations. Partagées en temps réel, ces pages peuvent servir à conduire des réunions au cours desquelles les modifications apportées au modèle original par son créateur sont visibles par le destinataire dès leur sauvegarde. Les traces peuvent être stockées dans l'outil de gestion des données techniques de l'entreprise. Soit « un véritable système de messagerie instantanée en 3D », selon Jean-Luc Brocard.

Le coût est indexé sur la quantité d'informations traitée par l'application, avec un système de forfaits incluant des volumes et des services progressifs. Leurs prix devraient se situer entre 60 et 100 euros par mois.

TFTPad est la déclinaison de l'outil de visualisation des fichiers JSON 3D sur smartphone ou tablette fonctionnant sous Android ou iOS. Cette application gratuite permet d'accéder à n'importe quel modèle en format JSON mis en ligne. Mais aussi de le manipuler (par exemple : rotation ou zoom) et de le stocker en local.

La prochaine étape pourrait être la constitution d'un écosystème d'applications et de contributions d'une communauté proposant des services autour de ces visualisations.

MODIFIER UN MODÈLE 3D SUR SON SMARTPHONE

L'utilisation des outils standard du Web et le fort taux de compression du format JSON (1/50) autorisent la visualisation et la manipulation de modèles complexes même sur des plates-formes nomades. Moyennant une simple connexion 3G, l'utilisateur peut ainsi disposer à distance, sur son smartphone ou sa tablette, du modèle complet en trois dimensions d'un équipement.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0946

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles