Nous suivre Industrie Techno

Tesla Model S : vers plus d'autonomie

Sophie Eustache
Tesla Model S : vers plus d'autonomie

Une mise à jour du logiciel de la Tesla Model S débloque de nouvelles fonctions, à commencer par les aides à la conduite. La mise à jour se fait automatiquement grâce aux connexions Wi-Fi ou 4G.

Petit à petit, à coup de mises à jour, la Tesla Model S gagne en autonomie. Preuve en est le déploiement de la version 6.1 du logiciel de la voiture électrique du constructeur américain. La dernière mise à jour a débloqué de nouvelles fonctionnalités d’aides à la conduite, détaille le site 01.net. Jusqu’à présent, les capteurs et caméras intégrés sur le véhicule restaient en veille, la dernière mise à jour les a mis au travail via la fonction "Traffic Aware Cruise Control" (régulateur d'allure). Ce régulateur adapte la vitesse en fonction des autres véhicules et, en ville, arrête automatiquement la voiture au feu rouge.

Plus d’intelligence

Si la dernière mise à jour ne permet pas encore le stationnement automatique, les manœuvres sont facilitées grâce aux graphiques et aux alertes. Les capteurs et les caméras rendent le véhicule capable de détecter le risque de collision et d’adapter les phares. L’intégration au compte-gouttes de ces fonctionnalités, vers toujours plus d’autonomie du véhicule, habitue peu à peu le conducteur à lâcher le volant. Jusqu’à laisser la voiture conduire toute seule ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles