Nous suivre Industrie Techno

Tesla Model 3 : la berline électrique qui veut concurrencer BMW a un nom

Mis à jour le 16/07/2014 à 20h21

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tesla Model 3 : la berline électrique qui veut concurrencer BMW a un nom

Elon Musk vient d'annoncer le nom du prochain modèle de Tesla, troisième opus de la marque. Elle s'appellera

Après la Tesla S et la Tesla X, Elon Musk vient de baptiser officiellement le troisième modèle de la marque de voiture électrique. Le nom de cette petite voiture ? la Tesla "Model III", tout simplement. Elle viendra concurrencer la BMW série 3, devrait sortir en 2017 et s'achètera pour 35000 dollars, selon les informations du magazine Auto Express, confirmé par Tesla Motors.

 

Je retire "E" et je retiens "3" ! Voilà en somme ce qu'Elon Musk, le patron de Tesla Motors, a décidé de faire pour donner un nom au troisième opus de sa marque de voitures électriques. La prochaine berline du constructeur américain sera baptisé "Model III", comme il l'a révélé dans une interview au magazine Auto Express. Le nom de "Model E" a été un temps envisagé pour s'insérer dans la gamme entre le modèle S et le modèle X mais Ford a revendiqué ce patronyme, poussant l'entreprise d'Elon Musk à y renoncer.

>> Les quatre principes d'innovation selon Elon Musk >>

Après la Model S, une grande berline de luxe, et le Model X, un crossover, la Model III sera une berline compact du segment D. L'objectif avoué est de rivaliser avec la BMW Série 3, comme le précise L'Usine Nouvelle.

S, III, X : les trois modèles de Tesla Motors

La voiture sera dévoilée en 2016 et commercialisée un an plus tard. Elon Musk table sur un prix de vente aux alentours de 35 000 dollars. La Model III serait 20% plus petite que sa grande sœur, la Model S.

La Tesla Model S verra arriver une petite soeur en 2017 : la Tesla Model III

 

>> Pourquoi Tesla Motors a libéralisé l'usage de ses brevets >>

Cette année, Tesla Motors a occupé le devant de la scène que ce soit pour son projet géant d'usines de batteries, la Gigafactory, ou pour son initiative de libérer l'usage de ses brevets. Cette dernière annonce avait d'ailleurs été perçue comme une preuve du difficile démarrage de la voiture électrique à la surface du globe. Alors qu'il se vend près de 65 millions de voitures par an sur la planète, seuls 400 000 carburent à l'électricité. Et sur ce lot, Tesla Motors truste environ 10% du marché. Une position trop faible pour être défendue à grand coup de brevets, notait alors Industrie & Technologies.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Cette année, le salon automobile de Francfort (IAA) a été marqué par une offensive vers le tout-électrique. Une[…]

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Un traitement de surface par laser pour réduire l'émission de particules fines

Un traitement de surface par laser pour réduire l'émission de particules fines

Plus d'articles