Nous suivre Industrie Techno

Mondial de l'Automobile 2014

Tesla D : quand la Tesla S se transforme en 4x4 semi-autonome

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 13/10/2014 à 20h04

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tesla D : quand la Tesla S se transforme en 4x4 semi-autonome

Tesla D : une Tesla S 4x4

© DR

Elon Musk a tenu parole. Il a bien présenté un nouveau modèle de Tesla hier. Plutôt, un dérivé 4 roues motrices de la berline Tesla S. En revanche, il intègre des aides à la conduite.

Le Model D de Tesla Motors présenté hier est une évolution 4 roues motrices du Model S dont l’aspect extérieur ne change pas. Il faudra donc bien attendre 2015 pour voir arriver la vraie nouveauté, le crossover Model X.

Le Model D dispose de deux moteurs, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière, entraînant chacun leur train respectif. Outre une motricité et une tenue de route améliorées, il sera aussi plus performant en étant capable de passer de 0 à 60mph en 3,2 secondes.

                                  Le groupe motopropulseur arrière de la Tesla S

                                             Le compartiment avant de la Tesla S
                        qui reçoit un moteur électrique dans la version 4x4 Tesla D

Deux motorisations seront proposées : l’une 376 CV répartie 50/50 sur les deux trains roulants, l’autre plus sportive atteindra 691 CV à raison de 470 CV sur le train arrière et 221 CV sur le train avant, mais Elon Musk est resté très discret sur l’autonomie.

Autre nouveauté, le Model D dispose d’aides à la conduite capables de détecter la signalisation, les piétons et les autres véhicules quelles que soient les conditions atmosphériques. Mais la voiture n'est pas encore autonome.

Enfin, ce modèle sera plus cher que la berline actuelle, avec une gamme de prix commençant à 120 000 dollars suivant la motorisation et les options.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.teslamotors.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles