Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Terrorisme : s’attaquer au chiffrement est une erreur selon la Cnil et le CNNum

Terrorisme : s’attaquer au chiffrement est une erreur selon la Cnil et le CNNum

Telegram est une application de messagerie sécurisée utilisée, entre autres, par les terroristes.

© Flickr - Microsiervos

Des membres du Conseil national du numérique (CNNum), la présidente de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), Isabelle Falque-Pierrotin, et Gilles Babinet ont signé une tribune dans Le Monde, daté du lundi 22 août. Ils estiment que s’attaquer au chiffrement pour lutter contre le terrorisme, c’est se tromper de cible.

Le débat autour du chiffrement est relancé. Dans une tribune, publiée le lundi 22 août dans les colonnes du journal Le Monde, Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil, Mounir Mahjoubi, président du CNNum et Gilles Babinet, digital champion de la France auprès de la Commission européenne, invitent le gouvernement à ne pas céder à des solutions de facilité qui pourraient avoir des conséquences graves et non anticipées. Cet appel est formulé alors que le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, doit rencontrer son homologue allemand, ce mardi 23 août, pour soutenir une initiative européenne de lutte contre le terrorisme visant à limiter le chiffrement.

Présenté comme un précieux outil mathématique au service des actions terroristes, le chiffrement est une technologie complexe qui permet de sécuriser les données et les communications en les rendant inintelligibles de l’extérieur et déverrouillables par une clé. Si la technologie permet aux terroristes de communiquer et complique le travail des enquêteurs, elle est aussi « un élément vital de notre sécurité en ligne » soulignent les auteurs de la tribune :

« Comme tout objet technique, le chiffrement est tout à la fois remède ou poison selon qu’il tombe entre de bonnes ou de mauvaises mains. Les applications de messagerie sécurisée utilisées par les terroristes – notamment Telegram – sont également très prisées par les politiques et au sein des ministères, par les entreprises et les citoyens ! Et pour cause : le chiffrement est essentiel à notre sécurité dans l’univers numérique.

Chaque jour, le chiffrement protège des milliards d’individus contre des cybermenaces qui se font toujours plus redoutables. Il est donc le levier majeur de la confiance dans l’univers numérique. C’est grâce au chiffrement que nous pouvons effectuer un virement bancaire en toute sécurité. C’est grâce au chiffrement que nous pouvons stocker nos données de santé dans un dossier médical partagé (DMP) en ligne. C’est également grâce à cet outil que les investigations sur les Panama Papers ont été possibles, le chiffrement permettant de garantir le secret des sources »

Ils estiment par ailleurs qu’instaurer des portes dérobées (ou backdoors en anglais), pour permettre aux forces de l’ordre d’accéder aux données chiffrées de nos applications, affaiblirait la sécurité des systèmes d’information dans leur ensemble tout en ayant une efficacité limitée :

« Cette idée, qui paraît inspirée du bon sens, ne résiste cependant pas à l’épreuve des faits. Quelle confiance avoir dans la porte blindée de son domicile si l’on sait qu’il existe une clé universelle pour l’ouvrir, quand bien même cette clé serait officiellement détenue que par la police ? »

Dans un communiqué de presse, le CNNum précise qu’il lancera dès la rentrée 2016 une réflexion « afin d’apporter à ce débat un éclairage à la hauteur des enjeux liés au chiffrement ». Les travaux porteront notamment « sur les règles de coopération judiciaire internationale et la généralisation d’une culture du chiffrement ».

Cliquez ici pour lire la tribune dans son intégralité.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Arts et Métiers Accélération a organisé, mardi 6 juillet à Station F à Paris, un événement[…]

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Avis d'expert

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Plus d'articles