Nous suivre Industrie Techno

Technologie d'injection de gaz pour sidérurgie

Michel Le Toullec
Praxair vient de signer avec le brésilien Usiminas la première licence d'exploitation de sa technologie CoJet destinée à l'industrie sidérurgique.
Le producteur américain de gaz Praxair annonce la signature pour une durée de dix ans d'un contrat de licence d'exploitation de CoJet, sa technologie brevetée d'injection à gaz. Le partenaire de Praxair est le Brésilien Usiminas, l'un des plus grands producteurs d'acier au monde. Avec 8400 employés, cette entreprise a atteint un chiffre d'affaires de 1,7 milliards de dollars en 2000 et produit 3,7 millions de tonnes d'acier laminé à partir de 4,5 millions de tonnes d'acier.

Les usines sidérurgiques utilisent pour l'affinage de l'acier plusieurs gaz, dont l'oxygène. Le système CoJet permet d'insuffler une importante décharge d'oxygène dans le fourneau dans lequel se trouve l'acier en fusion. Avec sa buse d'injection brevetée, il est capable de projeter des jets d'oxygène en continu, à une distance cinq fois plus élevée que précédemment, sans toutefois modifier ni le diamètre du jet ni sa vitesse. Les jets d'oxygène pénètrent ainsi plus en profondeur dans le métal en fusion, ce qui permet un meilleur brassage du bain d'acier. 

Praxair considère que, selon le type d'aciérie en place, la technologie CoJet peut faire baisser les coûts de production jusqu'à 5 dollars par tonne d'acier produit. Selon la société américaine, le retour sur investissement pour une aciérie standard atteint 100% dans les douze mois qui suivent la mise en service de cette technique. Praxair Metals Technologies, entité commerciale à part entière, propose à l'industrie sidérurgique mondiale un programme d'exploitation de licence, lequel a vocation à déboucher sur une adaptation de sa technologie brevetée CoJet aux besoins spécifiques de chaque client.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Alors que le Gouvernement a annoncé ce wee-kend son ambition de réaliser 20 000 à 30 000 tests de dépistage du Covid-19[…]

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

Plus d'articles