Nous suivre Industrie Techno

Technique de capture et de relargage de nanoparticules

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Technique de capture et de relargage de nanoparticules

Les nanoparticules, en blanc, sont relarguées avec un faible courant électrique

© NIST

Les nanoparticules ont tendance à s’agréger en solution, formant des amas de plusieurs micromètres. Des chercheurs américains ont mis au point un aimant capable de les fixer et de les garder dispersées. Le relargage peut également se faire de façon contrôlée.

L’équipe de Darwin Reyes, du National Institute of Standards and Technology, sait attirer les nanoparticules d’or. Alors que la capture de ce type d’éléments nécessite généralement d'en modifier la surface, leur technique repose uniquement sur la formation d’un champ électrique. 

Des électrodes en or constituent le support de base. Les chercheurs l'ont recouvert d'une couche de molécules avec un groupe alcalin, donc chargées positivement. Ils ont ensuite plongé le tout dans une solution de nanoparticules d’or qui présentent à leur surface des molécules de citrate, avec une légère charge négative. La mise en contact des deux éléments a pour effet de transférer les nanosphères sur la surface. 

Un des avantages de la technique est que le support ne retient qu’une couche unique de particules. Il suffit ensuite d’appliquer un courant électrique modéré pour les libérer. D’après les chercheurs, le substrat qui recouvre la surface peut être choisi pour attirer des matériaux autres que les nanoparticules d’or.

Le principal débouché de la technique concerne la toxicologie : avec cette méthode, il est possible de libérer les nanoparticules dans un fluide d’une façon analogue à ce qui se produit dans le corps. L’évolution de la réponse cellulaire en fonction de la concentration de nanoparticules pourra en particulier être mieux étudiée. 

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : http://www.nist.gov/
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Publi-information

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Estimé à 500 milliards d’euros en 2025, le marché des micro et nanotechnologies est en plein essor. Pour surmonter les[…]

10/09/2021 |
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles