Nous suivre Industrie Techno

[Tech for good] L'impression 3D au service des aveugles

[Tech for good] L'impression 3D au service des aveugles

Au carrefour de l'économie sociale et solidaire et de l'écosystème start-up, le secteur dit de la "social tech" ou "tech for good" est en train d'émerger. Nous vous proposons de l'explorer au cours de l'été avec un zoom sur différents projets. Découvrez aujourd'hui les plans imprimés en 3D de la jeune pousse Feelobject, qui veut améliorer l'accessibilité des lieux publics aux personnes malvoyantes.

Pour aider les personnes aveugles et malvoyantes à trouver leurs marques dans un environnement qu'elles ne connaissent pas, la jeune pousse FeelObject a choisi de miser sur la fabrication additive. De fait, cette technologie en plein essor permet de personnaliser des objets à volonté, grâce à la possibilité de créer à moindre coût de toutes petites séries, qui seraient onéreuses à réaliser avec les technologies traditionnelles. Un atout que la start-up a mis à profit pour créer des plans magnétiques en plastique, par définition propres à chaque environnement cartographié.

Les plans de Feelobject intègrent des symboles intuitifs pour repérer les éléments environnants, comme les cloisons ou les escaliers. Réalisables à la taille d'une carte à afficher ou en format portable, ils peuvent s'associer à un boîtier électronique qui permet, en appuyant sur certains symboles, de déclencher un dispositif d'information sonore. Cette innovation, baptisée Virtuoz, a valu à la jeune pousse le premier prix du start-up Contest du salon 3D Print 2018, décerné par un jury dont faisait partie Industrie & Technologies.

FeelObject fait par ailleurs partie des 167 start-up engagées dans le cadre de l'association Handitech, qui s'est donné pour but de mettre la technologie au service des personnes en situation de handicap.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Le BullSequana Edge lancé par Atos le 16 mai à Paris est un serveur dédié à l’edge computing. Il est[…]

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles