Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Tchernobyl et Fukushima sous le contrôle de huit satellites

Tchernobyl et Fukushima sous le contrôle de huit satellites

© DR

L'Ukraine et le Japon ont annoncé un programme de surveillance des alentours des sites accidentés de Tchernobyl et Fukushima. Huit satellites conçus au Japon devraient être mis en orbite par des lanceurs ukrainiens d'ici 2014.

Huit satellites de soixante kilos à peine, développés par le Japon, seront mis en orbite d'ici 2014 à 600 kilomètres d'altitude par des lanceurs ukrainiens pour surveiller les sites de Fukushima et Tchernobyl, en vertu d'un accord entre les gouvernements ukrainiens et japonais dont la teneur a été rendue publique lundi.

Les appareils devront prendre des images des zones désignées toutes les deux heures et recevront également des informations sur l'enregistrement de niveaux élevés de radioactivité dans ces zones, selon une dépêche AFP reprise par de nombreux sites de presse.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

La société ISAR Aerospace a remporté le 30 avril la première place d’un concours organisé par les agences[…]

03/05/2021 | Satellite
Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Plus d'articles