Nous suivre Industrie Techno

Sybot : le cobot ultrasensible

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Sybot : le cobot ultrasensible

Issu de dix années de recherches menées au CEA-List, le cobot Sybot n'utilise pas des engrenages mais des actionneurs pour une sécurité optimisée.

© Sybot

Présenté pour la première fois au salon Innorobo 2015, Sybot est un cobot extrêmement sensible aux efforts alors même qu’il n’est pas doté de capteurs d’effort. Les engrenages traditionnels ont été remplacés par des actionneurs composés de câbles et de vis à billes. Grâce à cette approche, dès que le bras rencontre un obstacle, l’information est directement transmise au moteur du bras. 

 
 
 
 
 
 
Fabricant : Sybot
Pays : France
Année : 2015
Type : bras robotique collaboratif
Qualité principale : sensibilité
Secteur d’usage : chaîne de production

Découvrez les 19 autres robots choisis par la rédaction d'Industrie & Technologies (retour au sommaire)

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] L’économie circulaire, une opportunité pour réinventer l’industrie en profondeur

Avis d'expert

[Avis d’expert] L’économie circulaire, une opportunité pour réinventer l’industrie en profondeur

L’industrie doit désormais composer avec les exigences de l’économie circulaire. Au-delà des contraintes[…]

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Plus d'articles