Nous suivre Industrie Techno

SupMéca rend le lean plus ergonomique

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
SupMéca rend le lean plus ergonomique

Une attitude durablement efficace est aux confins du lean, de l'ergonomie et de l'ergomotricité

© Supméca

L’école d’ingénieurs propose un Mastère mixant les technologies du lean avec l’ergonomie, pour éviter que cette approche de minimalisation ne débouche sur des conditions de travail pouvant entrainer des maladies professionnelles.
 

Le ‘‘lean’’, qui vise l’augmentation de la performance de l’entreprise en éliminant les actions ‘‘sans valeur’’, figure de plus en plus souvent au programme pédagogique des Grandes Écoles, car les cadres bien formés à la discipline sont rares et donc recherchés. C’est pourquoi l’Institut Supérieur de Mécanique de Paris (SupMéca) a lui aussi développé début 2011 un Mastère spécialisé Lean Management Productivité Ergonomie Performance agréé par la Conférence des Grandes Écoles (CGE).

Il présente une originalité, il met en synergie le lean avec des techniques issues de l’ergonomie et de l’ergomotricité. L’objectif étant de proposer une approche globale qui corrige les lacunes du lean manufacturing conventionnel. Pour cela, SupMéca s’appuie sur l’expertise du cabinet conseil spécialisé Valessentia.

« Le lean manufacturing exclusivement fondé sur la recherche de la performance peut avoir un impact négatif sur les conditions de travail et favoriser les maladies professionnelles de type TMS (troubles musculo-squelettiques) et RPS (risques psychosociaux).Les cadres de demain doivent posséder les compétences techniques, managériales et humaines pour bien gérer leurs équipes et obtenir des résultats durables sans entraver le paramètre santé », explique Arturo Mazzolini, consultant et directeur des opérations de Valessentia.

Une formation proche de l'industrie

Au programme donc, des modules sur l’amélioration continue, la qualité, la production, mais aussi sur les facteurs psychosociaux, le management du stress, le confort au travail ou la maîtrise de l’attitude motrice. « L’objectif étant de former des cadres à même de conduire les mutations technologiques et organisationnelles sans générer des troubles physiques et du stress nocifs pour la santé du personnel ».

Le programme du Mastère s’inscrit dans la ligne du plan santé au travail 2010-2014, qui vise la mise en œuvre d’une véritable stratégie de prévention dans l’entreprise. Il est ouvert aux étudiants de Bac + 5 (ou équivalent) ou aux salariés pouvant justifier un niveau équivalent, dans le cadre de la formation continue.

La formation dure 18 mois dont 7 mois en alternance (école/ entreprise). Les cours sont assurés par des formateurs ayant de nombreuses années de pratique du lean, de l’ergonomie et de l’ergomotricité. Des partenaires industriels (PSA Peugeot Citroën, GEFCO, ARC International, Autoliv, Mecachrome, Vallourec, Ideal Standard, Moulin de la Marche…) garantissent une immersion en entreprise à forte valeur ajoutée.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.supmeca.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Dossiers

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Comme chaque année, nous publions notre classement exclusif des écoles d’ingénieurs, qui reflète l'implication[…]

26/02/2016 | Start-upFormation
Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

Modélisation de la conception innovante

Modélisation de la conception innovante

Plus d'articles