Nous suivre Industrie Techno

Supercalculateur de bureau Octane III

Pour 5 450 euros HT, les bureaux d'études peuvent acquérir un supercalculateur, (ces ordinateurs surpuissants avoisinent en moyenne plutôt les 35 000 euros HT). L'américain SGI (Silicon Graphics International) se lance dans l'aventure des supercalculateurs de bureau avec Octane III. Cet HPC (high performance computer) peut compter jusqu'à 80 coeurs de calcul en intégrant 10 cartes de deux processeurs quadricoeurs de la marque Intel Xeon 5500. Il possède une mémoire vive de 80 Go et un disque dur d'1 To. Doté de cartes graphiques de la gamme Nvidia, l'entreprise souligne qu'il est particulièrement adapté aux développements applicatifs ou bien au test de code.

Les Octane III fonctionnent avec des systèmes d'exploitation comme le SUSE linux Enterprise Server de Novell, le Red Hat Entreprise Linux. Et aussi avec Microsoft HPC Server 2008 et WMware ESX 4.0.

Fournisseur

SGI (Silicon Graphics International)

DESCRIPTION

Référence Supercalculateur de bureau, Octane III Caractéristiques en version de base il est livré avec un processeur quadri-coeurs Intel Xeon 5500 (Nehalem) épaulé par 80 Go de mémoire vive. Prix : 5450 euros (HT)

POINTS FORTS

La société propose un système avec une carte mère qui intégre pas moins de 10 duals sockets pour accueillir jusqu'à 20 processeurs quadri-coeurs Xeon L5520 (soit un total de 80 coeurs !) avec 240 à 960 Go de mémoire vive (jusqu'à 96 Go par noeud). Un super calculateur facturé ici au prix fort : 36 100 euros (HT).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0915

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

Airbus Cybersecurity a profité de sa présence au Forum international de la cybersécurité (FIC), qui se déroule[…]

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Plus d'articles