Nous suivre Industrie Techno

Lancement réussi pour EDRS-C, le 2e satellite de l’autoroute des données spatiales

Lancement réussi pour EDRS-C, le 2e satellite de l’autoroute des données spatiales

© ESA

EDRS-C, deuxième nœud du « premier réseau fibre optique de l’espace » initié par Airbus et l'Agence spatiale européenne, a été mis en orbite ce 6 août depuis Kourou, en Guyane, par la fusée Ariane 5. Un lancement à revivre sur Industrie & Technologies.

(ACTUALISÉ) Le troisième vol de l’année pour la fusée Ariane 5 est une réussite ! Ce 6 août, la mission VA249 d'Arianespace a envoyé dans l’espace EDRS-C (pour European Data Relay System). Ce satellite de télécommunication doit être placé en orbite géostationnaire, soit à 36 000 km d’altitude, au-dessus de l’Europe (31° Est). Il pourra, en se connectant par laser à des satellites d’observations en orbite basse, des drones ou des avions, transférer vers la Terre des données volumineuses – jusqu’à 40 téraoctets par jour à un débit de 1,8 gigabit/s – à des distances pouvant atteindre 45 000 km. Il couvrira l’Afrique, l’Europe, l’Amérique latine et le Moyen-Orient.


 

« Le premier réseau fibre optique de l'espace »

EDRS-C constitue le deuxième nœud de l’« autoroute des données spatiales » (SpaceDataHighway), un projet commun à l’Agence spatiale européenne (ESA) et Airbus Defence & Space, décrit par Arianespace comme « le premier réseau fibre optique de l’espace ». EDRS-A a été mis en orbite le 19 janvier 2016 et couvre de la côte Est de l’Amérique à l’Inde. EDRS-D devrait rejoindre les deux autres satellites avant 2025.

Initialement prévu le 24 juillet dernier, le lancement d’EDRS-C depuis centre spatial européen de Kourou, en Guyane, était retransmis en direct ce 6 août à partir de 21H30 (heure de Paris), à revivre sur la vidéo ci-dessous. Un autre satellite, Intelsat 39, a été mis en orbite par Ariane 5. Destiné à la communication haut débit dans plusieurs régions du monde (Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie et océan Indien), ce dernier viendra remplacer un autre satellite Intelsat qui a été lancé en 2001.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles