Nous suivre Industrie Techno

STX construit un ferry fonctionnant au GNL

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
STX construit un ferry fonctionnant au GNL

Un navire de 210 mètres d'une puissance de 45 MW

© DR

Le chantier naval, partie prenante dans les programmes de recherche sur le navire du futur, propose avec ce ferry une nouvelle approche de la motorisation et du stockage du gaz à bord, qui marque une étape technologique importante dans la transition vers des navires plus respectueux de l’environnement.

L’armateur français Brittany Ferries vient de passer commande, auprès du chantier STX France (ex Chantiers de l’Atlantique) à Saint-Nazaire (44), d’un ferry de 210 mètres capable de transporter 2 600 personnes, 40 semi-remorques et 650 voitures. Il sera livré à la fin de l’année 2016.

L’originalité de ce navire réside dans sa motorisation qui fera appel au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) comme source principale d’énergie, et non plus au fuel. Faisant partie des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle et issu du programme de recherche ECORIZON conduit par STX France, ce projet portant le nom de code PEGASIS (Power Efficient GAS Innovative Ship), est la concrétisation de plusieurs années de développement en coopération avec Brittany Ferries. Soutenu par GICAN, le Cluster Maritime Français et la Région des Pays de la Loire, il dépasse de façon innovante les nouvelles exigences des normes sur les émissions des gaz d’échappement de la convention MARPOL qui évolueront au 1er janvier 2015.

Par rapport à un ferry classique, fonctionnant au fuel, les émissions de ce navire de 45 MW seront inférieures de :
 

  • 99 % pour le soufre ;
  • 99 % pour les particules fines ;
  • 80 % pour le dioxyde d'azote ;
  • 20 % pour le CO2.


Appelé à être utilisé principalement dans les zones contrôlées d'émission (Manche), ce navire crée une rupture technologique majeure dans le domaine de la motorisation et du stockage de l’énergie et ouvre ainsi la voie d’une nouvelle génération de navires écologiques. Il met notamment en œuvre un nouveau système d'approvisionnement et de stockage du GNL à bord, qui permettra d'embarquer une importante quantité de GNL sans perdre d'espace au niveau des zones commerciales du navire. De même, le nouveau procédé de conditionnement du GNL permettra de fournir le gaz naturel aux moteurs dual-fuel spécifiquement développés pour les particularités d’exploitation des ferries.

STX va profiter de cette construction pour développer son expertise et sa compétitivité dans une filière industrielle naissante, appelée à modifier profondément l'économie du transport maritime, alors que les routes maritimes seront progressivement toutes soumises à des exigences fortes en termes d'émissions atmosphériques.

La construction de ce navire s'inscrit aussi dans un plan d'ensemble pour Brittany Ferries qui, au cours de l'année 2014, équipera ses navires d’unités de désulfurisation des gaz d’échappement (scrubbers) et procèdera au retrofit d'une partie de sa flotte.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.stxfrance.com/FR/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles