Nous suivre Industrie Techno

Stratégie : pourquoi Fujitsu mise sur le Big Data

Stratégie : pourquoi Fujitsu mise sur le Big Data

Bluetooth Ring, la bague connectée de Fujitsu

Le géant Japonais Fujitsu a un mot d’ordre pour continuer son développement international : le Big Data. Son exploitation est au cœur des technologies du groupe, au service des entreprises et de l’industrie.

Fujitsu continue la transformation qu’il a initiée il y a quelques années. Le groupe japonais est encore perçu comme très traditionnel et cantonné à son île. Il est vrai qu’il est numéro 1 des services IT au Japon. Mais il est aussi numéro 4 dans le monde. Pour renforcer et développer sa présence internationale, le groupe japonais mise résolument sur les Big Datas, tous domaines d’activité confondus. Il poursuit en particulier sa progression dans les appareils portables spécialisés pour les environnements de travail. Et pour réussir cette transformation, la stratégie de l’innovation chez le japonais est la "Human Centric Innovation", l’innovation centrée sur l’humain, que cet humain soit le salarié ou le consommateur. « Nous voulons faire le lien entre le monde physique et le monde digital », a argumenté lors d’une conférence Benjamin Revcolevschi, le jeune directeur général de Fujitsu France arrivé en 2015.

Exemple avec l’innovation de Fujitsu présentée lors du salon NRF 2016 : Retail Engagement Analytics. Concrètement, des bornes Wi-Fi placées dans des magasins repèrent les téléphones portables pour assurer le suivi des parcours des clients dans les magasins, sans pour autant suivre un client en particulier. L’intérêt est d’identifier les parcours typiques des clients, et d’évaluer la rentabilité des rayons en fonction du temps ou le client reste. 3 bornes Wi-Fi dans un magasin suffisent.

Très présent sur le secteur du commerce, le japonais veut aussi l’être dans les technologies concernant l’Industrie  4.0 (internet des objets, maintenance prévisionnelle de l’outil de production, capteurs pour l’agriculture connectée, etc) et dans le domaine de l’énergie et des services aux entreprises (maintenance à distance : réalité augmentée, visiocasque, utilitaires connectés, etc). Plus globalement, ce sont près de 300 millions d’euros que dépense le groupe en R&D chaque année.

Bluetooth Ring, une bague connectée pour la maintenance

Entre autres exemples d’innovations "connectées" pour l’industrie, le japonais a présenté le 14 janvier une bague connectée, la Bluetooth Ring, grâce à laquelle il est possible de réaliser certaines opérations de maintenance et de réparation. Cette bague se porte sur l’index et permet d’écrire sans aucun support. Une application pour Smartphone, ou des lunettes connectées, sert à reconnaître instantanément les lettres ou chiffres écrits avec la bague, avec une précision d’environ 95 %. La bague peut également être utilisée pour sélectionner des éléments dans un menu affiché sur un écran mural connecté et récupérer des informations inscrites sur des étiquettes NFC. Avec la bague, l'utilisateur pourrait ajouter des notes tout en travaillant ou récupérer des données depuis le Cloud de son entreprise, comme des schémas ou des instructions sur des pièces de rechange également équipées de tags NFC. Selon Yuichi Murase, directeur de recherche au Human Centric Computing Laboratories, la bague pourrait ainsi être utilisée dans des environnements de travail très bruyants.

Le japonais a également présenté récemment des technologies de biométrie grâce auxquelles il suffit de regarder l’écran de son Ssmartphone pour qu’il se déverrouille ou basées sur la reconnaissance du réseau de veines dans la main grâce à la souris d’ordinateur.

Enfin, illustrant sa volonté de mieux se faire connaître en Europe, le groupe inaugure cette année une seconde édition du concours Linked Open Data, qui s’était déroulé l’année dernière en Espagne, et qui organisé cette année en Espagne et en France, en collaboration avec l’Ecole Polytechnique. Ouvert à tous depuis ce 26 janvier 2016, ce concours récompense les concepts et applications basés sur l’utilisation des Big Datas les plus prometteurs.  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Le BullSequana Edge lancé par Atos le 16 mai à Paris est un serveur dédié à l’edge computing. Il est[…]

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles