Nous suivre Industrie Techno

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

Feu vert pour StopCovid, l’application de suivi des cas contacts des individus infectés par le Covid-19, après un vote favorable des députés (à 338 voix) et des sénateurs à 186 voix.

C’est fait ! StopCovid, l’application pour smartphone de suivi des cas contacts (contact tracing) mise en débat au Parlement ce mercredi 27 mai a été adoptée à 338 voix à l’Assemblée nationale (215 voix contre, sur 553 votants) et à 186 voix au Sénat (127 voix contre, sur 342 votants).

Assez peu techniques, les débats dans les deux chambres ont néanmoins permis de soulever un élément qui n’avait été remarqué que quelques heures auparavant par l’association de défense des libertés numériques La Quadrature du Net : la présence d’un bout de script de Google. Plus exactement, il s’agit d’un reCAPTCHA, un dispositif permettant de réaliser un test CAPTCHA, parfois requis pour accéder à certains services en ligne, qui consiste à saisir une courte séquence visible sur une image afin de différencier les utilisateurs humains d'éventuels robots malveillants (spambots).

Une sécurité toujours mise en doute par certains experts

Etonnant, quand on connait la volonté du gouvernement de proposer une application entièrement souveraine, quitte à se passer des solutions de contact tracing proposées par Apple et Google. Devant l’Assemblée nationale, le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O, confirme bien la présence de ce script de Google dans le code source de StopCovid mais assure que l’opérateur Orange développe actuellement le sien. Il devrait le remplacer dans quelques semaines.

En parallèle, la start-up française YesWeHack organisait une chasse aux failles de cybersécurité (bug bounty) rassemblant 21 hackers (15 Français, 6 étrangers) avec à la clé 2 000 euros par faille trouvée. Un exercice auquel le chercheur français en sécurité Baptiste Robert a participé. « Bilan du bug bounty StopCovid après quelques heures : à votre place, je n’installerais pas l’app », conclut-il sur Twitter. Celle-ci devrait être disponible dans le courant du week-end 30-31 mai.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles