Nous suivre Industrie Techno

Stockage de l’énergie : l’air liquide plus efficace que les batteries ?

Hugo Leroux

Une expérimentation britannique montre que la liquéfaction de l’air ambiant pourrait fournir un moyen compétitif pour stocker l’électricité sur le réseau.

On peut stocker l’électricité dans l’air ! L’idée, pas si fantasque, est développée par la firme britannique Highview Power Storage pour stocker l’énergie du réseau. Comme le rapporte la BBC, son procédé est testé depuis deux ans sur une centrale de Slough, dans le comté de Buckingham… Et les premiers résultats sont assez probants pour motiver une récente conférence de l’Institution of Mechanical Engineers (ImechE). La vénérable association britannique y voit une alternative potentiellement compétitive aux batteries et autres piles à combustible pour le stockage massif d’électricité.

Dans les grandes lignes, le procédé en question utilise l’électricité excédentaire générée par des éoliennes pour refroidir de l’air ambiant jusqu’à sa température de  liquéfaction (-190 °C). Pour répondre à un pic de demande électrique, l’air liquide peut ensuite être réchauffé sur commande. Sa vaporisation permet d’entrainer une turbine couplée à une génératrice.

Sur le papier, le rendement énergétique de l’opération - qui exige de descendre à des températures extrêmes - n’a rien de décoiffant : à peine 25 %. Les ingénieurs pensent pourtant le tirer jusqu’à 70 %... en couplant le système à des procédés industriels. Dans une logique de symbiose, ceux-ci peuvent alors récupérer le froid résiduel du système, ou au contraire lui fournir de la chaleur dissipée par leurs activités.

Autre point fort de cette « cryogénération » : elle est totalement maitrisée et ses machines largement répandues… au contraire des batteries ou des technologies de l’hydrogène, encore en maturation.  Si la nécessité de la coupler des sites industriels limitera sûrement sa généralisation, cette technique pourrait bien étoffer l’éventail de technologies destinées au stockage des énergies renouvelables. Un enjeu primordial dans les développements futurs des réseaux électriques.

Hugo Leroux

La chronique complète est à consulter sur le site de la BBC.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

Champion du traitement de l’information, le cerveau s’érige en modèle pour accompagner l’explosion des données[…]

Le développement de l’Haliade-X de General Electric avance tous azimuts

Le développement de l’Haliade-X de General Electric avance tous azimuts

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Plus d'articles