Nous suivre Industrie Techno

Stockage de données : 1 bit d’information, 12 atomes

Ridha Loukil
Stockage de données : 1 bit d’information, 12 atomes

Un octet avec 96 atomes représentant le mot THINK

Les chercheurs d’IBM ont réussi à réduire le stockage numérique d’un bit d’information à seulement 12 atomes magnétiques. De quoi multiplier par 100 la densité de stockage par rapport aux disques durs actuels.

En s’appuyant sur les nanotechnologies, les chercheurs d'IBM à Zurich, en Suisse, ont démontré la capacité de stocker des informations numériques à raison de seulement 12 atomes magnétiques par bit. Les disques actuels utilisent environ un million d'atomes pour stocker un seul bit d'information.

Ce résultat est obtenu grâce à la capacité de manipuler la matière atome par atome, ouvrant ainsi la voie à la construction de dispositifs électroniques plus petits, plus rapides et plus économes en énergie que ceux possibles avec l’approche ''Top Down'' actuelle qui part du gros pour arriver au petit.

Les scientifiques de Big Blue adoptent l’approche ''Bottom up'' en partant de l’atome pour construire l’élément magnétique de stockage d’un bit d’information. Et pour éviter les problèmes d’instabilité magnétique engendrés par le rapprochement des bits, ils font appel à un nouveau procédé appelé antiferromagnétisme.

Ces résultats de recherche ont été publiés dans la revue Science.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus, cliquer ICI.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Une famille de nanomatériaux capable de produire, après auto-assemblage, une énergie photovoltaïque avec une grande[…]

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

La nanomédecine s'attaque au cancer

Analyse

La nanomédecine s'attaque au cancer

Plus d'articles