Nous suivre Industrie Techno

STMicroelectronics lance la conception d’Asic en 32 nm

Ridha Loukil
Le fabricant italo-français de semiconducteurs démarre avec des systèmes sur puce destinés aux infrastructures réseau.

STMicroelectronics met en place une plate-forme technologique pour la conception et le développement de circuits intégrés spécifiques (Asic) en gravure de 32 nm destinée aux applications de réseau, telles que les commutateurs, les routeurs, et les serveurs d’entreprise, ainsi que les infrastructures sans fil et de connexion optique. Ces circuits sont compatibles avec le procédé de fabrication à faible consommation en 32 nm de STMicroelectronics .

Jusqu’ici, les Asic les plus avancés développés par STMicroelectronics s’appuyaient sur une plate-forme technologique de 45 nm. La nouvelle plate-forme est adaptée à la réalisation de circuits de grandes dimensions (plus de 200 mm²). Elle associe des performances élevées, un haut niveau de complexité, une faible consommation d’énergie et un encombrement silicium minime par bloc fonctionnel.

Le centre technologique de R&D dont dispose STMicroelectronis à Crolles, près de Grenoble, a joué un rôle décisif dans le développement de cette plate-forme de conception. Des partenariats noués avec certains éditeurs de CAO électronique comme Mentor Graphics assurent aux clients tous les avantages inhérents à la prévisibilité des délais de réalisation de circuits, avec notamment la réalisation rapide de prototypes physiques virtuels et la validation de l’intégrité des performances.

Les premiers prototypes d’ASIC dans cette technologie sont attendus début 2011, la montée en production intervenant au deuxième semestre 2011.

Ridha Loukil

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles