Nous suivre Industrie Techno

Stations de travail pour applications graphiques

Jean-François Preveraud
Stations de travail pour applications graphiques

La station de travail Transtec 2300

© DR

Les Transtec 2300 équipées de cartes NVIDIA Quadro FX ou NVS apportent puissance et gestion multi-écrans aux applications 3D professionnelles.

Transtec lance la station de travail graphique Transtec 2300. Elle peut être équipée de deux processeurs Intel Xeon des séries 5600 (Westmere) ou 5500 (Nehalem-EP). Elle prend en charge une mémoire RAM de maximum 96 giga-octets 1333 DDR3 ECC Registered et accueille au choix, les cartes graphiques NVIDIA Quadro NVS ou NVIDIA Quadro FX. La configuration d’entrée de gamme coûte 1 360 Euros.

Les cartes graphiques FX prennent en charge tous les programmes courants du domaine 3D avec une grande efficacité énergétique. Pour les utilisateurs qui analysent d’importants volumes de données, la carte graphique NVIDIA Quadro NVS permet de gérer jusqu’à quatre écrans.

Refroidissement efficace et silencieux

Un système ingénieux de refroidissement avec quatre ventilateurs maintient la température de service dans la plage optimale même en charge de pointe. La température de la carte graphique peut ainsi être diminuée par exemple de cinq degrés Celsius. Cette gestion thermique intelligente réduit la sollicitation des composants utilisés et prolonge dès lors leur durée de vie. En outre, les utilisateurs apprécieront la très faible émission de bruit.

Autres caractéristiques :

- Prise en charge de 96 Go de mémoire ;
- Contrôleur RAID Intel ICH10R SATA 3.0 onboard ;
- Dual Gigabit LAN onboard ;
- 2 slots PCI-E 2.0 (x16) ;
- Gestion IPMI en option.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.transtec.fr 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles