Nous suivre Industrie Techno

Station d'essai de l'Ifpen, santé numérique et polymère hydrolysable, le best of techno de la semaine

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Station d'essai de l'Ifpen, santé numérique et polymère hydrolysable, le best of techno de la semaine

© Sabine Serrad

Quels articles ont retenu votre attention cette semaine ? Vous avez été nombreux à vous intéresser à la mise en service de la station d’essai de système piles à combustible d’Ifpen. Notre interview d’Alain Jarre, PDG de RECIF Technologies vous a également passionné, tout comme le positionnement de l’Inria et de l’Inserm sur la santé et le numérique. Enfin, vous avez été intrigué par le polymère bio-inspiré qui se dégrade dans l’eau à partir de deux semaines.

Nouvelle station d’essai de système piles à combustible pour Ifpen

L’Ifpen nouvelles a annoncé, lundi 25 octobre, la mise en service un nouveau banc d’essai de systèmes piles à combustible de type PEM d’une puissance de 210 kW, sur son site de Solaize (Rhône). Les équipements sont dimensionnés pour étudier le comportement des piles à combustible des véhicules lourds, tels que les camions de fret ou les autocars de longue distance. L’objectif : quantifier le phénomène de vieillissement de la pile à combustible de manière à le retarder au maximum.

RECIF Technologies croit dans le marché européen

RECIF Technologies, spécialiste des robots dédiés à la manipulation de semi-conducteurs, peut désormais compter sur le fonds Yotta Capital pour accompagner son développement. Alain Jarre, PDG de RECIF Technologies, nous livre sa vision du secteur, et pointe les prochains défis technologiques à relever, en particulier dans un marché européen de la micro-électronique qui passe dans un moment clé.

Inria et l’Inserm s’associe pour traiter la santé et le numérique

Un Programme et équipements prioritaire de recherche sur la santé et le numérique sera piloté conjointement par l’Inria et l’Inserm, ont annoncé les deux instituts le 22 octobre. Le lien entre ces deux thématiques, de plus en plus au cœur des discussions, faisait d’ores et déjà l’objet d’une équipe mixe, HeKa.

Un polymère qui se dégrade dans l’eau à partir de deux semaines

Dans une nouvelle étude, publié le 4 octobre dans Journal of the American Chemical Society, une équipe propose un polymère dégradable dans l’eau de mer entre deux semaines et un an, en ajoutant des « points de ruptures » dans de l’acide polylactique. Cette structure particulière a été inspirée aux chercheurs par l’architecture hydrolysable de l’ARN.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Réseau 5G d’ArcelorMittal, labo d’IBM et véhicule autonome, le best of techno de la semaine

Réseau 5G d’ArcelorMittal, labo d’IBM et véhicule autonome, le best of techno de la semaine

Quels sont les articles qui ont retenu votre attention cette semaine ? Vous avez été nombreux à vous intéresser[…]

26/11/2021 |
Pour bien commencer la semaine, le CEA/DAM dévoile ses avancées dans le calcul haute performance

Pour bien commencer la semaine, le CEA/DAM dévoile ses avancées dans le calcul haute performance

Electrolyse de Genvia, puce quantique d'IBM et micro-aimants, le best-of techno de la semaine

Electrolyse de Genvia, puce quantique d'IBM et micro-aimants, le best-of techno de la semaine

Pour bien démarrer la semaine, recyclage du plastique, infrastructure hydrogène et cyberprotection

Pour bien démarrer la semaine, recyclage du plastique, infrastructure hydrogène et cyberprotection

Plus d'articles