Nous suivre Industrie Techno

ST-Ericsson restructure sa R&D

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

, ,
ST-Ericsson restructure sa R&D

© ST-Ericsson

Aveu d’échec pour la coentreprise ST-Ericsson/STMicroelectronics : les personnels chargés de la R&D de ST-Ericsson sur les processeurs seront transférés chez STMicroelectronics.

Les activités recherche et développement de ST-Ericsson dédiées au développement de processeurs rejoindront prochainement le giron du producteur de semi-conducteurs STMicroelctronics, ont annoncé aujourd’hui les deux sociétés. ST-Microelectronics cédera en retour sa technologie sous licence à ST-Ericsson en vue d’une intégration dans ses ModAps, des solutions couplant un modem et un processeur dédiés aux smartphones et aux tablettes tactiles.
 

ST Microelectronics assure que ce transfert, qui devrait être finalisé d’ici au 1er juillet 2012 une fois l’aval des comités d’établissements et des délégués du personnel recueilli, s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle stratégie de convergence multimédia. Le producteur de semi-conducteurs annonce sa volonté de servir tous les marchés sur une plate-forme de traitement d’applications uniques, utilisable par divers appareils multimédia (décodeurs numériques, véhicules automobiles, smartphones, téléviseurs et tablettes tactiles).

Cette restructuration, qui s’accompagnera d’une suppression de 1 700 emplois et du transfert de quelques centaines de personnels de la R&D de ST-Ericsson vers ST-Microelectronics, devrait également permettre une économie substantielle, de l’ordre de 320 millions de dollars. Elle intervient dans un contexte morose, marqué notamment par les récentes annonces de fortes réductions de coûts par le principal client de ST, Nokia.

Muriel de Véricourt

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Lors du « Forum 5i », événement annuel met en lumière les innovations phares de la région[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles