Nous suivre Industrie Techno

Sports connectés, corps surveillé

Sports connectés, corps surveillé

© dr

Troisième épisode de nos dix articles consacrés aux technos de l'été, le sport connecté. Si les capteurs intégrés aux vêtements permettent déjà de surveiller le corps pendant l'effort, en enregistrant  la fréquence cardiaque,  la température ou la respiration, les nouvelles technologies s'invitent maintenant directement dans les accessoires et équipements sportifs, à l'instar de la raquette Babolat Play ou encore le ballon 94Fifty.

Début juin dernier, s'est tenu le salon Inosport, qui a rappelé combien l'électronique faisait désormais partie intégrante de la performance sportive. L'exemple fut donné notamment avec le  « coach personnel » d'Artengo, un capteur amovible pour raquette de tennis, qui permet au joueur de suivre sa performance en temps réel : détection de la nature des coups, vitesse du service, centrage des coups. Le capteur, vendu au prix de cent euros, est couplé avec une montre pour la communication et l'affichage des informations en temps réel.

La raquette Babolat Play pousse le concept plus loin. Le manche est doté de capteurs gyroscopiques, ce qui permet d’avoir une vision à 360° du joueur et d’analyser ses mouvements. Après le match, le joueur peut récupérer les données statistiques via bluetooth ou Wifi et mettre ces données en perspective via une application dédiée.

Ces entraîneurs virtuels deviennent la règle pour nombre de sports, du ski avec le groupe Rossignol qui relance chaque hiver son application Ski Pursuit, à la course à pied avec des fabricants comme Nike qui développent des capteurs de mouvement pour leurs chaussures. Dans un un esprit similaire, le ballon 94Fifty, doté de capteur et d'une liaison bluetooth, permet de quantifier les shoots et les rebonds, mais aussi d'analyser les passes et les trajectoires.

Coach sportif et médical

Pour optimiser l’effort pendant la marche et surveiller la santé articulaire, la société Centaure Metrix a développé une application smartphone AccelPlot. Le smartphone est fixé sur une ceinture au niveau du centre de gravité, et l’accéléromètre enregistre l’allure. Les données sont ensuite envoyées au logiciel Locumetrix running, qui calcule la longueur des foulées, la puissance de propulsion et la vitesse, ce qui lui permet d’en déduire l’effort demandé aux articulations. Décidément source d'inspiration, la santé motive l'innovation. Le géant Japonais Fujitsu vient de développer un smartphone capable de mesurer le rythme cardiaque de son utilisateur d’un simple regard. En fait, l’instrument détecte les variations de brillance sur le visage dues au flux sanguin, évalue le taux d’hémoglobine et en déduit une estimation précise du rythme cardiaque, explique ZDNet. Plus efficace qu'un miroir !

Dernière catégorie d'innovation dans le sport connecté, les applications et capteurs pour activités extrêmes. Citons par exemple les capteurs physiologiques communicants Appi-Com de la société Bodysens, qui peuvent être utilisés pour suivre en temps réel une performance en mer ou montagne, ou encore les applications dédiées à l'évaluation du risque requin, dont nous vous parlions l'été dernier.

Sophie Eustache et Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Paris : miser sur la recherche fondamentale

Paris : miser sur la recherche fondamentale

L'institut parisien 3IA PRAIRIE se spécialise dans les applications de santé, transports et environnement avec une approche[…]

Nice : privilégier la bio-inspiration

Nice : privilégier la bio-inspiration

Toulouse : encadrer l'apprentissage automatique

Toulouse : encadrer l'apprentissage automatique

Grenoble : développer l'IA embarquée

Grenoble : développer l'IA embarquée

Plus d'articles