Nous suivre Industrie Techno

Spatial - Nouvel entrant dans la famille des lanceurs lourds

Rédaction Industrie et Technologies
Le lanceur Delta-4, construit par Boeing, effectuera son premier vol samedi, et viendra agrandir ainsi la famille de lanceurs capables de placer sur orbite des satellites


La nouvelle fusée américaine Delta-4 fera samedi son entrée dans la famille des lanceurs de satellites. Celle-ci s'était déjà agrandie le 21 août avec l'arrivée d'un autre lanceur américain, Atlas-5, et elle continuera de s'agrandir fin novembre avec une version plus musclée de la fusée européenne Ariane-5, capable d'effectuer des lancements doubles de 10 tonnes. 

Fruit du programme américain EELV (Evolved Expendable Launch Vehicle), le lanceur Delta-4 existera dans cinq configurations, chacune permettant d'augmenter en taille et en poids la charge utile placée sur orbite. Toutes s'appuient sur un étage commun (Common Booster Core ) et un moteur fonctionnant à hydrogène et oxygène liquides, le RS-68, fabriqué par Rocketdyne,  et pour l'étage supérieur, un moteur cryotechnique fabriqué par Pratt & Whitney, le RL-10B-2. 

La première Delta-4 qui doit décoller de la base de l'armée de l'air américaine à Cap Canaveral (Floride) samedi soir sera une Delta-4 Medium+ 4,2, capable de placer 5,8 tonnes en orbite géostationnaire. Suivront une version Delta-4 Medium+ 5,2, puis une Delta-4 Medium+ 5,4. La version lourde, capable de placer 13 tonnes en orbite, en lancement double, sera constituée de trois « Common Core Booster ». Un vol test est programmé mi-2003. 

D'ici là, pour son vol inaugural , Delta-4 placera sur orbite le satellite W5 de l'opérateur européen de télécommunication Eutelsat. Mais le principal client de la nouvelle Delta est l'armée américaine, qui a confié à Boeing le lancement d'un satellite de communications militaire pour le deuxième tir prévu en février. 

Six lancements sont d'ores et déjà programmés en 2003, dont deux commerciaux. Et jusqu'en 2007, 27 tirs sont prévus. Environ 70% du plan de charge des lanceurs américains est rempli par des programmes gouvernementaux, contre 10% seulement pour Arianespace. PhB

Pour en savoir plus sur les lanceurs spatiaux du monde entier, lire le Guide des lanceurs spatiaux, éditions Tessier & Ashpool, 6, rue Saint Laurent, 60500 Chantilly

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Plus d'articles